Simple production

http://www.simpleproduction.be/

 29 rue de la Sablonnière  1000 Bruxelles  BELGIQUE  Tél. : +32 2 217 47 30  Fax : +32 2 217 09 30  @ : simple.production@skynet.be

Films dans la base

Rwanda, un génocide en héritage

André Versaille, 2019

En 1994, le génocide des Tutsi par les extrémistes Hutu a déchiré le Rwanda, laissant derrière lui des traumatismes indélébiles. Aujourd’hui, à l’heure où l’État prône la réconciliation nationale à marche forcée, une nouvelle génération arrive à l’âge adulte. Ils sont fils ou filles de victimes ou de génocidaires, ils partagent les mêmes bancs d’école, et ont grandi dans l’ombre des silences de leurs parents. Ils nous livrent le poids de cet héritage.

Totems et tabous

Daniel Cattier, 2018

Un imposant palais, le Musée Royal de l’Afrique Centrale à Bruxelles. Rénové, il devient aujourd’hui l’Africa Museum  ! Une voix venue d’Afrique hante les lieux… Elle nous raconte les origines coloniales de ce musée. Aujourd’hui, c’est le temps de l’ouverture à la restitution de cet héritage. Une restitution vers des Musées en République démocratique du Congo, au Sénégal,… C’est le temps de la réconciliation avec le passé…

Poutine, le nouvel empire

Jean-Michel Carré, 2016

Ennemi à abattre un jour, partenaire incontournable le lendemain, Vladimir Poutine souffle le chaud et le froid mais avance toujours ses pions. Après la Tchétchénie, la Géorgie et l’Ukraine, voici ses armées en Syrie, pour la première fois hors de son territoire depuis la chute l’ex-URSS. Allié préférentiel des grands émergents, de la Chine à l’Iran, il s’affirme également comme un modèle de rechange à l’extrême droite et parfois de la droite, comme de l’extrême gauche de l’échiquier européen. Un documentaire pour mieux comprendre les enjeux de la présence russe dans la géopolitique internationale.

Welcome to Fukushima

Alain de Halleux, 2013

Durant deux ans, Alain de Halleux a suivi les habitants de Minamisoma, une petite ville située à 20 km de la centrale nucléaire. Entre révolte et résignation, ils s’interrogent : faut-il partir ou rester sur place, vivre avec la contamination et la peur de l’avenir  ?

Récits de Fukushima

Alain de Halleux, 2012

Huit films courts qui forment le récit commun, à plusieurs voix, des familles vivant encore à Fukushima.

Tchernobyl forever

Alain de Halleux, 2011

Vingt-cinq ans après, et alors que la crise au Japon ravive le débat sur l’avenir du nucléaire, enquête sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl et sur ses représentations chez la jeune génération.