France Ô

http://www.franceo.fr/

 35-37 rue Danton  92240 Malakoff  Tel: 01 55 22 72 99

Films dans la base

Au nom du père, du fils et des esprits

Dorothée Tromparent, Emmanuel Desbouiges, 2017

Un an après les Accords de Matignon, Jean-Marie Tjibaou était assassiné à Ouvéa. Vingt-neuf ans après ce drame, Emmanuel Tjibaou, l’un de ses fils, réinterroge le passé, son passé. Hanté par la mort de son père, il explore les archives, interroge ceux qui l’ont côtoyé et dévoile une part de ses souvenirs d’enfance.

Boy Saloum

Audrey Gallet, 2013

Ils ont trente ans, une énergie de feu et un charisme hors du commun. En 2011, ces jeunes Sénégalais créent le mouvement «  Y’en a marre  ». Ils ne savent pas encore qu’ils vont rejoindre la grande Histoire en prenant la tête de la contestation sociale contre le régime. Symboles d’une jeunesse africaine ancrée dans l’époque, ouverte sur le monde et avide de culture, ils sont attachés à la démocratie et ont le courage de se battre pour la faire valoir, bien loin des clichés occidentaux sur l’Afrique.

Nous, princesses de Clèves

Régis Sauder, 2010

L’action se déroule en 1558, à la cour du roi Henri II. Mademoiselle de Chartres, devenue Princesse de Clèves après son mariage, rencontre le Duc de Nemours. Naît entre eux un amour immédiat et fulgurant, auquel sa mère la conjure de renoncer. Aujourd’hui à Marseille, des élèves du Lycée Diderot s’emparent de La Princesse de Clèves pour parler d’eux. A 17 ans, on aime intensément, on dissimule, on avoue. C’est l’âge des premiers choix et des premiers renoncements.

Drôle de mai. Chronique des années de boue

José Vieira, 2008

Lorsque se déclenchent les événements de mai 68, l’immigration portugaise commence à peine à s’installer en France. La plus grande vague migratoire que la France ait jamais connue s’est amorcée en 1963. En 1968, ils sont déjà 500 000. Mai 68 va les surprendre dans les années provisoires, quand ils ne pensent qu’à économiser pour construire la maison au pays.