Les Écrans du social

http://www.lesecransdusocial.gouv.fr/

 @ : service@capitalvision.fr

Les Écrans du social est la vidéothèque des ministères sociaux.

Depuis 1990, les ministères sociaux mènent une politique audiovisuelle active.

Coproductions, achats de droits de documentaires sur les sujets «  travail, emploi, santé, solidarité  », enrichissement et animation d’un fonds audiovisuel dédié : autant d’outils pour donner accès à l’information, permettre l’expression des idées et ouvrir le débat.

Pour les ministères sociaux, l’audiovisuel est un choix : être au côté des producteurs et des réalisateurs afin que chaque citoyen s’empare de thèmes qui le concernent prioritairement.

Plus de 600 films sont disponibles sur le site. Une véritable référence sur les thèmes sociaux, une deuxième fenêtre – à durée de vie longue – pour les films qui les abordent.

L’enjeu  ? Sensibiliser, animer la réflexion, faire découvrir les évolutions, les nouvelles initiatives, encourager les actions innovantes.

Les films coproduits sont des documentaires, des docu- fictions, des fictions, des courts-métrages, des web-docs, des films d’animation…

Films dans la base

Hors d’être

Pascale Fournier, 2015

Alors qu’ils s’étaient beaucoup investis dans leur vie professionnelle et qu’ils approchaient l’âge «  canonique  » de 50 ans, Françoise, Corinne, Mickaël et Patrick se trouvent évincés de la société des actifs. Ils entament alors une lutte éprouvante pour sortir de la spirale de l’exclusion, éviter une mort sociale humiliante, silencieuse, et retrouver une place dans le monde des vivants.

Coming in

Marlies Demeulandre, 2014

Neuf personnes, gays et lesbiennes, de 30 à 82 ans, ont accepté de raconter leur histoire de vie au travail. Une parole jusqu’ici peu entendue, voire même tue.

Gueules de l’emploi (Les)

Martine Delumeau, 2002

La réalisatrice donne la parole à quatre personnes victimes de discrimination dans le travail et à un consultant spécialiste de cette question. Les témoignages montrent la souffrance que provoque ce délit et la nécessité de porter plainte.