Tant que nous sommes à bord

Un film de Agnès Perrais

 2014  France  Documentaire  81 mn  Couleur  Fichier numérique, Blu-Ray, Dvd, VOD (Vidéo à la demande)  Mode de production : Cinéma  VOSTF (français, portugais, anglais)

 Image : Agnès Perrais  Son : Sébastien Descoins, Anne Sabatelli  Montage : Sébastien Descoins

Producteurs :
Prima Luce (119 boulevard Chave, 13005 Marseille, @ : info[at]primaluce.fr)
Télénantes (42 rue de la Tour d’Auvergne, BP 76226, 44262 Nantes, contact@telenantes.com)
Distributeur :
Prima Luce (119 boulevard Chave, 13005 Marseille, @ : info[at]primaluce.fr)

Saint-Nazaire, ville-port.

Aux deux extrémités du bassin, le quartier ouvrier de Penhoët et celui du Petit Maroc qui se tourne vers la mer, sont chacun intimement liés à l’activité des chantiers de construction navale, centre économique et affectif de la ville. La vie des habitants tourne autour du port, qu’ils soient patrons de bar, marins, ouvriers, ou aussi et de plus en plus souvent, à la chôme. À Saint-Nazaire, le port est riche de tout un imaginaire de luttes sociales, celles de la gloire passée de la « ville rouge » et celles, plus complexes et fragiles, du présent. Mais on y trouve aussi la fierté d’un travail spécifique au lieu, le travail sur les bateaux, qui appelle un des plus beaux imaginaires qui soient : la mer, le départ.

Dans les chantiers et sur le port, la disproportion entre les machines, grues, silos, paquebots, et les hommes qui y travaillent, entérine dans les faits l’industrialisation de ce qui jadis pouvait encore tirer vers l’artisanat. Mais cette évolution trouve en même temps une résistance dans le sens du collectif, et l’amour de l’objet du travail, le bateau, à rebours des conditions de son exercice.

De tout petits hommes sur des engins gigantesques, des bateaux qui partiront naviguer sur l’océan: entre le quotidien de la vie ouvrière, l’expérience des marins, et le rêve d’un ailleurs, quelle place peut garder un imaginaire au cœur de l’industrie et comment peut-on encore être à bord, de sa vie, de ses espoirs, même si la vie matérielle n’est pas exactement l’aventure fabuleuse des rêves faits un jour ?

(Prima Luce)

Le film dans la base

Chemin d’accès :