Nadie se fue

Un film de Collectif

 2004  France  Documentaire  97 mn  Couleur

Producteur :
Sur le champ (@ : postmaster@sur-le-champ.org)
Distributeur :
Sur le champ (@ : postmaster@sur-le-champ.org)

Nadie se fue, littéralement « personne n’est parti », est un voyage au pays du libéralisme déchu, en Argentine, deux ans après la crise économique et les émeutes spectaculaires des 19 et 20 décembre 2001 qui virent la population descendre dans la rue au cri de « qu’ils s’en aillent tous », sous-entendus patrons véreux, hommes politiques corrompus, juges, militaires, etc.

Le bilan de ces deux journées d’émeutes ne s’est pas seulement soldé par une quarantaine de morts du côté du peuple et par la démission du président de la nation. On avait comme l’impression que la trahison était si grande que rien ne serait plus jamais comme avant, que le coup du libéralisme économique, on ne pourrait jamais plus le refaire, ici en Argentine, du moins. De fait, si l’économie de marché a très vite repris ses droits dans le pays, les journées et les mois qui ont suivi ces évènements ont accessoirement vu l’émergence de luttes sociales particulièrement intenses et innovantes.

Dans les quartiers, des solidarités se sont construites et des centaines d’ « assemblées populaires » ont été créées, avec pour mode de fonctionnement l’horizontalité dans la prise des décisions. Beaucoup de travailleurs ont récupéré les entreprises, qui les avaient précédemment licenciées, pour en reprendre la production, sous contrôle ouvrier ou sous forme de coopératives améliorées.

Le film ne s’attarde pas sur les raisons qui ont mené le pays à la faillite (privatisations, corruption, endettement…) mais sur ceux qui se sont organisés face à la situation dans un pays en crise où la résignation et l’individualisme priment. Les discours se croisent, souvent plein de combativité, d’enthousiasme et d’inventivité mais aussi de contradictions.

(source : sur le champ)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans le festival :

Pour aller plus loin

Film programmé lors du Festival Images mouvementées 2012, organisé par ATTAC.