Quelques jours en avril

Un film de Raoul Peck

 2005  États-Unis  Fiction  135 min  Couleur  Mode de production : Télévision  VOSTF (anglais)

 Scénario : Raoul Peck  Musique : Bruno Coulais  Image : Eric Guichard  Montage : Jacques Comets

 Distribution : Idris Elba, Oris Erhuero, Fraser James, Carole Karemera, Hubert Koundé, Aïssa Maïga, Pamela Nomvete, Debra Winger

Distributeur :
Velvet films (Raoul Peck)

Au matin du 7 avril 1994, Augustin est soldat Hutu, marié à une Tutsie. Dans la nuit, l’avion du président Habyarimana a été abattu à Kigali, mettant le feu aux poudres. Les milices de l’Interahamwe, appuyées par l’armée et la gendarmerie du régime, entament une chasse à l’homme, assassinant pendant quatre mois Tutsis et Hutus démocrates. Augustin tente de rejoindre sa famille.

Avril 2004 ; aujourd’hui, ce sont les dix ans de la commémoration de cette folie meurtrière. Bien qu’il veuille tirer un trait sur le passé, l’ancien soldat a décidé de se rendre au procès de son frère, qui doit se justifier auprès d’une commission du rôle d’incitateur à la violence raciale et criminelle qu’il a tenu en 1994 en tant qu’animateur radio.

Cette fiction organisée à partir de la confrontation de deux frères, s’applique à montrer que les paramètres qui entraînent l’organisation planifiée d’un génocide ne sont pas simplistes, tout en délivrant des images d’horreur. Contrairement à d’autres films politiques, celui-ci ne découle pas de la simple envie de s’emparer d’un « grand sujet ».

Pour découvrir ce film

Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :