Festival International de Films de Femmes de Créteil

Créteil – mars

http://www.filmsdefemmes.com

 Maison des Arts  Place Salvador Allende  94000 Créteil  Tél : 01 49 80 38 98  @ : filmsfemmes@wanadoo.fr

Créé en 1979, le Festival International de Films de Femmes de Créteil accueille des réalisatrices du monde entier, avec près de 150 films qui défendent avec talent le regard des femmes sur leur société. Lieu témoin de débats historiques, le festival reste attentif aux engagements artistiques, politiques et sociaux des femmes dans le monde, à travers leur cinéma.

Fidèle à ses engagements pour lutter contre toutes formes de discrimination, de race, de sexe, de culture, de classe sociale, il assume son double héritage envers le féminisme et l’action culturelle, en plaçant l’interrogation sur l’image et les modes de représentations au centre de ses réflexions.

Films dans la base

Bains publics

Kita Bauchet, 2018

Dans ce documentaire, Kita Bauchet explore un lieu emblématique au cœur de Bruxelles, la piscine de la Place du Jeu de balles, où se croisent au quotidien des milliers de Bruxellois, dans toute leur diversité. Une juxtaposition de petits scènes tendres et pudiques, de la compétition de natation synchronisée aux utilisateurs des douches publiques, des dames âgées en plein exercice aux jeunes enfants handicapés apprivoisant leur peur de l’eau.

Vers la tendresse

Alice Diop, 2015

Ce documentaire propose une exploration sensible du sentiment amoureux en «  banlieue  », une errance avec une bande de jeunes de cité, la découverte d’un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles.

I don’t belong anywhere - Le cinéma de Chantal Akerman

Marianne Lambert, 2015

Ce documentaire évoque quelques uns des 40 films réalisés par Chantal Ackerman. Cinéaste expérimentale, nomade, elle nous fait partager son parcours cinématographique qui ne cesse de questionner le sens de son existence au risque de chercher son public ou de s’y confronter.

Je ne suis pas féministe, mais…

Florence Tissot, Sylvie Tissot, 2015

«  Je ne suis pas féministe, mais…  », cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. On retrouve la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Mêlant entretiens filmés et images d’archives, ce documentaire offre le portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF.

Naoshima (dream on the tongue)

Claire Laborey, 2014

Naoshima (dream on the tongue) est la traversée d’une petite île japonaise de la mer intérieure de Seto. Depuis les années 90, elle est menacée d’exode, sa population décroît et vieillit, son industrie périclite. Sous l’impulsion d’un impressionnant projet de mécénat d’art contemporain, Naoshima se transforme, ce qui bouscule les représentations des habitants en les confrontant à cette obsédante question : qu’est-ce que la beauté  ?

Rebel Menopause

Adele Tulli, 2014

La vie des femmes commence avec la ménopause. À quatre-vingt cinq ans, Thérèse Clerc, militante féministe de longue date dont la passion pour la politique et pour le droit des femmes a conduit toute sa vie, est à l’initiative de la maison des «  Babayagas  » de Montreuil. Portrait intime d’une femme extraordinaire qui fait de la vieillesse un moment de paix et de grande liberté pour les femmes.

Yeux de Bacuri (Les)

Maria de Medeiros, 2013

Le film entre dans le cadre d’un projet de récupération de la mémoire historique des années noires de la dictature du milieu des années 1960 à la fin des années 1980. Ce documentaire nous plonge dans la douleur de la mémoire d’une famille brésilienne, de trois générations de femmes, dont Denise qui vit à Rome et sa fille Eduarda, installée aux Pays-Bas.

Vers le ciel

Kiri Lluch Dalena, 2013

C’est l’histoire d’un frère et d’une soeur de onze et huit ans, survivants d’un cyclone meurtrier à Iligan sur l’île de Mindanao en décembre 2011.

No Burqas Behind Bars

Nima Sarvestani, Maryam Ebrahimi, 2012

Ce film a été tourné dans son intégralité au sein d’une prison pour femmes en Afghanistan. Cet accès exceptionnel et sans précédent permet d’explorer la façon dont les «  crimes moraux  » sont utilisés pour contrôler les femmes en Afghanistan.

Help ou visibilité

Sarah Franco-Ferrer, 2011

Des personnalités s’expriment à travers ce film sur ce qui leur semble fondamental pour l’avenir en s’appuyant sur les réalités auxquelles ils sont confrontés à travers leur profession et leur vision du monde.

Sous le ciel lumineux de son pays natal

Franssou Prenant, 2001

Trois Libanaises, l’une juive, l’autre musulmane et la dernière chrétienne, évoquent en voix off leur jeunesse, leurs rêves, leurs engagements, leurs luttes, leur exil et leur retour à Beyrouth. Jamais on ne les verra. Leurs témoignages s’enlacent, se complètent, s’enrichissent, formant un tableau indirect mais précieux des terribles années de guerre qui ont endeuillé le pays.