La pauvreté sans clichés

Montreuil – décembre

https://www.atd-quartmonde.fr/la-pauvrete-sans-cliches-le-festival-cinema-datd-quart-monde/

 ATD Quart Monde France  63 rue Beaumarchais  93 100 Montreuil  Tél : 01.42.46.81.95

Ce festival coordonné par ATD quart monde propose des films qui ont su rompre avec les clichés sur les pauvres et la pauvreté. Sa particularité tient en la composition de son jury qui rassemble des personnes ayant l’expérience de la pauvreté et des personnes engagées à leurs côtés.

Objectif : faire entendre une parole singulière, celle des personnes qui vivent la précarité, sur des situations qu’elles connaissent bien, et de confronter cette parole à celles d’autres cinéphiles et de professionnels. En effet, les personnes ayant l’expérience de la pauvreté ont une connaissance fine de ce que signifie vivre la pauvreté. Leur regard est mobilisé dans l’analyse des films, elles détectent des détails que d’autres ne voient pas. La dignité, des émotions, là où on ne les attend pas.

Films dans la base

Gosses de France

Andrea Rawlins-Gaston, Caroline Le Hello, 2019

Ce documentaire met en lumière le quotidien de quatre enfants et adolescents pauvres. Benjamin, Sofia, Brocéliande et Jassim incarnent les 3 millions de mineurs qui vivent encore sous le seuil de pauvreté, en 2019, en France. Le documentaire aborde tour à tour les questions de l’accès des jeunes en grande précarité à l’éducation, à la cantine, aux activités extrascolaires ou encore à la santé et au logement.

Cyrano et la petite valise

Marie Frapin, 2019

Une formidable aventure collective pour exister à nouveau, se déroule chaque mardi, semaine après semaine, dans l’Atelier théâtre d’Emmaüs animé par Ombeline, comédienne. Nous assistons à la transformation des participants, six, parfois huit, abîmés par la vie.

Rosie Davis

Paddy Breathnach, 2018

Rosie, la trentaine, vit avec son compagnon et leurs quatre enfants à Dublin. Mais depuis que le propriétaire de leur maison a décidé de vendre, la famille se trouve sans logement, et bascule dans la précarité…

Invisibles (Les)

Louis-Julien Petit, 2018

Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis  !

A Lua Platz

Jérémy Gravayat, 2018

Aux marges d’une banlieue parisienne en grande mutation, quelques familles roumaines cherchent des lieux où vivre. Depuis le village quitté, le bidonville rasé, les maisons occupées, leurs trajectoires retissent une histoire commune, faite de solidarités autant que de relégation. Devenus compagnons de route, nous fabriquons ce film ensemble, comme d’autres espaces habitables.