Polygone étoilé

 108 rue Robespierre  93100 Montreuil  GSM : 06 19 24 06 47  djahnine68@aol.com

Films dans la base

Lettre à ma sœur

Habiba Djahnine, 2006

Le 15 février 1995, à Tizi Ouzou, Nabila Djahnine, présidente de l’association Thighri N’tmetout, tombait sous les balles d’un groupe armé. Depuis quelques années déjà, les islamistes s’en prenaient aux femmes, les obligeant, sous peine de mort, à porter le hidjab ou à abandonner leur travail. C’était, cependant, la première fois qu’une militante féministe payait de sa vie le prix d’une révolte radicale contre un ordre que le courant religieux entendait renforcer de nouvelles servitudes.

Autrement citoyens, des associations en mouvement

Habiba Djahnine, 2002

Un regard sur des associations algériennes.