Les Écrans de Chine

Paris – octobre

http://www.ecransdechine.com/

 17, rue du Colisée  75008 Paris  Tel.: 01 43 59 26 79  festivals@ictv-solferino.com

Le festival propose de découvrir de l’intérieur un pays émergent par les regards singuliers de cinéastes chinois indépendants, à travers des projections-débats grand-public et des rencontres professionnelles pour débattre de la situation de la création documentaire dans cette Chine nouvelle.

Films dans la base

Nouvelle ère (Une)

Boris Svartzman, 2019

Pendant sept ans, le réalisateur filme un groupe de villageois en Chine luttant contre l’expropriation de leurs terres pour la construction d’un prétendu Parc écologique.

Eaux troubles

Fei Youming, Liu Shuo, 2012

Sur la côte de la mer de Bohai, au nord-est de la Chine, les plateformes pétrolières et l’implantation d’industries lourdes ont transformé depuis longtemps ce golfe en une zone économique très prospère, mais aussi en un haut lieu de pollution, affectant ainsi toute la filière de la pêche, déjà en difficultés pour cause de sur-exploitation des fonds marins.

Saison comme une autre (Une)

Zhang Wenqing, 2009

En Chine, des travailleurs saisonniers en quête de moyens de survie en terre lointaine.

Trois cordes pour deux conteurs

Zhang Wenqing, 2009

En Chine, un couple original tente de perpétuer la tradition millénaire des spectacles de rue

D’un patient à l’autre

Zhang Wenqing, 2009

Le quotidien d’un médecin dans les contrées désolées du grand Nord de la Chine.

Nu Shu

Yang Yue-Qing, 2002

Dans la région Jiang-Jong, en Chine, des paysannes illettrées ont développé leur propre langue secrète, nommée Nu-Shu, ce qui veut dire « écriture féminine ». Ce documentaire bouleversant, centré sur Huan-Yi Yang, une femme de 86 ans, la seule personne vivante qui sait encore lire et écrire le Nu Shu, dévoile une culture née de la résistance à la domination masculine.