Soirée de projection "Tous programmateurs" à la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos

Jeudi 12 novembre 2020

À l’invitation de la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos, nous avons de nouveau accompagné cette année le projet "Tous programmateurs".

Ce projet consiste à proposer à un groupe de jeunes du conseil des jeunes d’Évry-Courcouronnes et de l’association Citoyens agités, de Ris-Orangis, une carte blanche pour composer une soirée ciné-débat.

Cet événement se tiendra le jeudi 12 novembre à 19h00, à la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos, à Évry. Vous pourrez à cette occasion découvrir les films Malik, de Nathan Carli, et Vers la tendresse, d’Alice Diop, suivis d’une rencontre autour du thème " Les inégalités sont-elles la source de la violence, aujourd’hui en France ? "
Les équipes des deux films seront présentes à cette occasion.

Le projet "Tous programmateurs" en quelques mots :
La Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos a réuni au début de l’année 2020 à la Fabrik’ le conseil des jeunes d’Évry Courcouronnes, l’association Citoyens agités et l’association Autour du 1er mai, afin d’imaginer ensemble une soirée de projection-rencontre. Les jeunes se sont mis d’accord autour du thème " Les inégalités sont-elles la source de la violence, aujourd’hui en France ? "
L’association a donc fait autour de ce thème une recherche de films, puis nous avons organisé une journée de visionnage collectif, à la suite de laquelle le groupe a choisi les films Malik et Vers la tendresse. Ensemble, nous avons ensuite organisé la soirée, et invité des personnalités pour venir participer à la discussion.

Les films
Deux courts métrages, un réalisateur et une réalisatrice ancrés comme tout l’univers qu’ils développent, dans l’humain. Autre trait commun de ces deux cinéastes, donner la voix à des jeunes habitants de banlieue. On découvre les territoires intérieurs d’hommes d’une cité avec Vers la tendresse, sous la forme d’un documentaire et avec Malik, en quinze minutes haletantes d’une course-poursuite qui ménage suspense et tension. Ces deux films proposent une exploration intime et bouleversante de ce que c’est, aimer dans ces quartiers populaires, sans faire de généralités.
Malik, de Nathan Carli
Vers la tendresse, d’Alice Diop

Rendez-vous jeudi 12 novembre à 19h00 au Théâtre Éphémère (7 rue Père André Jarlan - ​91 000 Évry-Courcouronnes)
Retrouvez toutes les informations complémentaires sur le site du théâtre !
Entrée libre