Le Monde est à nous : soirée de projection "Tous programmateurs" à la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos

14 novembre 2019

Cette année, à l’invitation de la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos, nous avons accompagné l’édition 2019 de "Tous programmateurs".

Ce projet consiste à proposer à un groupe de jeunes de la Fabrik’ et du conseil des jeunes d’Évry-Courcouronnes une carte blanche pour composer une soirée ciné-débat.

Cet événement se tiendra le jeudi 14 novembre à 19h00, à la Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos, à Évry. Vous pourrez à cette occasion découvrir le film de Lluna Abeil Le monde est à nous, suivi d’une rencontre autour du thème "Culture(s), un art de vivre ensemble ?"
La réalisatrice, ainsi que Nadjette Boughalem, protagoniste du film, seront présentes à cette occasion.

Le projet "Tous programmateurs" en quelques mots :
La Scène nationale de l’Essonne Agora-Desnos a réuni au début de l’année 2019 à la Fabrik’ le conseil des jeunes d’Évry Courcouronnes et l’association Autour du 1er mai, afin d’imaginer ensemble une soirée de projection-rencontre. Les jeunes se sont mis d’accord autour du thème "Culture(s), un art de vivre ensemble ?"
L’association a donc fait autour de ce thème une recherche de films, puis nous avons organisé une journée de visionnage collectif, à la suite de laquelle le groupe a choisi le film Le Monde est à nous, de Lluna Abeil. Ensemble, nous avons ensuite organisé la soirée, et invité des personnalités pour venir participer à la discussion.

Le film
Nadjette Boughalem est une passionnée de théâtre. Médiatrice culturelle au Centre social MPT du quartier Champfleury à Avignon, elle organise depuis plusieurs années des ateliers théâtre avec les habitant.e.s. Lorsque son spectacle Paroles de gonz, porté par des comédien.ne.s amateurs est programmé au Festival d’Avignon, la réalisatrice Lluna Abeil décide d’en faire un film. Pendant un an, elle a suivi l’implication des habitant.e.s et l’engagement quotidien de Nadjette. Le monde est à nous est le récit d’une aventure humaine. Il témoigne du combat d’une femme persuadée que la culture et le théâtre sont des moyens d’échapper au fatalisme et peuvent, parfois même, sauver des vies.

Rendez-vous jeudi 14 novembre à 19h00 au Théâtre de l’Agora, à Évry, et retrouvez toutes les informations complémentaires sur le site du théâtre !