Nos invité.e.s

Béatrice de Pastre
Béatrice de Pastre est Directrice des collections du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC). Les collections du CNC constituent un observatoire privilégié des représentations cinématographiques. Collectés grâce aux dépôts volontaires et au dépôt légal du cinéma, documentaires, œuvres de fiction, films militants, institutionnels et/ou de propagande permettent d’explorer les thématiques les plus variées. Chaque année, Béatrice de Pastre nous propose de re-décourvrir des films conservés dans ces précieuses collections.

Nicole Fernandez-Ferrer
Actuellement, Nicole Fernandez Ferrer est déléguée générale du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir à Paris (archives, distribution, ateliers audiovisuels, analyse de films basée sur le genre et les stéréotypes). Elle coordonne le projet Travelling féministe et Genrimages. Elle travaille régulièrement avec des jeunes des écoles et collèges en région, avec des jeunes et des femmes en prison, avec des lycéens en Île-de-France. Recherchiste en audiovisuel, archiviste et traductrice (espagnol, portugais) pour le cinéma, elle effectue des recherches d’images d’archives, de films, de photographies et de droits. Nicole a donné des conférences sur le cinéma à Beijing, à Québec, à Barcelone, à Séoul et Taipei et a été membre de différents jurys de festivals en Asie et en Europe. Nicole est engagée dans la lutte des droits des femmes et des LGBTI.

François Porcile
François Porcile est réalisateur, historien du cinéma et musicologue, spécialiste de la musique au cinéma. Dès 1965, avec son livre Défense du court-métrage français, il s’attache à montrer combien le cinéma a été "revitalisé" par le foisonnement de films courts tournés après guerre par quantité de jeunes cinéastes. Auteur d’un livre majeur, Présence de la musique à l’écran, il a participé à l’exposition Musique & Cinéma, le mariage du siècle ?, à la Cité de la Musique, dont il a écrit une partie du catalogue.
Depuis 1966 il a réalisé 180 films de court et long métrage, fictions et documentaires, pour le cinéma et la télévision. Il a été conseiller musical sur les quatre films de François Truffaut utilisant des partitions inédites de Maurice Jaubert. Pour la chaîne Arte, il a procédé à la reconstitution de partitions originales composées pour des films muets, Le mensonge de Nina Petrovna de Hanns Schwarz, Maldone de Jean Gremillon et Carmen de Jacques Feyder.