Human flow

Un film de Ai Weiwei

 2017  Allemagne, États-Unis  Documentaire  Prise de vue réelle  140 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (anglais)

 Musique originale : Karsten Fundal  Image : Ai Weiwe, Murat Bay, Christopher Doyle, Huang Wenhai Konstantinos Koukoulis, Renaat Lambeets, Li Dongxu, Lv Hengzhong, Ma Yan, Johannes Waltermann, Xie Zhenwei, Zhang Zanbo  Montage : Niels Pagh Andersen

Producteurs :
Participant Media (35 N Maple Dr. Suite, 245 Beverly Hills, ÉTATS-UNIS, Tel: 1 310 246 7716, Fax: 1 310 550 5106, @ : yelena@participantmedia.com)
Distributeur :
Mars distribution (66, rue de Miromesnil, 75008 Paris, Tél : 01 56 43 67 20, Fax : 01 45 61 45 04, @ : contact@marsfilms.com)

Plus de 65 millions de personnes ont été contraintes de quitter leur pays pour fuir la famine, les bouleversements climatiques et la guerre : il s’agit du plus important flux migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Réalisé par l’artiste de renommée internationale Ai Weiwei, Human flow aborde l’ampleur catastrophique de la crise des migrants et ses terribles répercussions humanitaires.

Tourné sur une année dans 23 pays, le documentaire s’attache à plusieurs trajectoires d’hommes et de femmes en souffrance partout dans le monde – de l’Afghanistan au Bangladesh, de la France à la Grèce, de l’Allemagne à l’Irak, d’Israël à l’Italie, du Kenya au Mexique et à la Turquie. Human flow recueille les témoignages des migrants qui racontent leur quête désespérée de justice et de sécurité. Ils nous parlent des camps de réfugiés surpeuplés, de leurs périples en mer à très haut risque, des frontières hérissées de barbelés, de leur sentiment de détresse et de désenchantement, mais aussi de leur courage, de leur résilience et de leur volonté d’intégration. Ils évoquent la vie qu’ils ont dû abandonner et l’incertitude absolue d’un avenir meilleur.

Human flow nous interroge sur l’une des questions essentielles à notre époque : la société mondialisée parviendra-t-elle à s’extraire de la peur, de l’isolement et du repli sur soi ? Saura-t-elle se tourner vers l’ouverture aux autres, la liberté et le respect des droits de l’homme ?

Extraits de la note de soutien de la Ligue des droits de l’Homme

« Le film n’étant pas centré sur un récit unique, mais sur ce qui relie les migrants du monde entier dans leur quête d’une vie meilleure, sa construction narrative est particulière : les images, la plupart grande puissance, sont peu commentées oralement, mais accompagnées par des textes riches d’informations, et dont les origines diverses abolissent pour ainsi dire le temps face à la répétition tragique des situations, en nous rappelant cette humanité face à l’inhumanité croissante des pays occidentaux : ce sont soit des extraits de poèmes, soit des articles de presse sur les situations locales, l’évolution des politiques migratoires des divers pays européens, les menaces sur le droit d’asile ; soit des rappels historiques, des données chiffrées et statistiques (qui peuvent parfois surprendre) pour donner un poids aux vies humaines – on en cite quelques-uns : près de 66 millions de personnes déplacées de force dans le monde ; 22 millions de réfugiés en 2016 ; soit des interviews de spécialistes. Aï Weiwei imagine également la collision entre scènes du quotidien des camps, où parfois il apparaît en témoin bon enfant et empathique, et un événement comme le sauvetage à grands frais d’un tigre palestinien pour lequel on aura les plus grands égards…pour l’expédier ailleurs!

Autre aspect intéressant de ce film : la place que donne l‘artiste plasticien Aï Weiwei aux objets et à la nouvelle symbolique qu’ils acquièrent dans l’univers des migrants en tant que produits de la crise des réfugiés : ainsi la scène nocturne où des dizaines de naufragés se blottissent dans des couvertures de survie scintillantes, ou encore, impressionnante installation, l’immense amoncellement final de ceintures et bouées de sauvetage échoués à Lesbos dont on ne saura si ceux qui les portaient ont ou non survécu. Notre regard en est changé.

On peut donc aborder ce « grand » film sous les nombreux aspects de la crise migratoire comme tragédie de notre époque, tout en questionnant la place et le rôle de l’artiste dans le monde moderne, et à sa responsabilité dans le débat public. »

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 590 Kio)
Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Dans la sélection filmographique :

Pour aller plus loin

Sensibiliser autrement avec Ai Weiwei, article paru sur Arts Hebdo Medias.

La Ligue des droits de l’Homme soutient le film : lire la note de soutien.