Affiche du film © Gaumont Distribution

Belle équipe (Une)

Un film de Mohamed Hamidi

 2018  France  Fiction  Prise de vue réelle  90 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : Mohamed Hamidi, Camille Fontaine, Alain-Michel Blanc  Image : Laurent Dailland  Son : Pierre Excoffier  Montage : Marion Monnier  Musique originale : Ibrahim Maalouf

 Distribution artistique : Kad Merad, Alban Ivanov, Céline Sallette, Sabrina Ouazani

Producteurs :
Distributeur :

Pour une projection non commerciale du film, consulter la page sur les diffuseurs spécialisés

Dernière mise à jour : 30 août 2023

L’équipe de football de Clourrières est privée de terminer la saison après l’éclatement d’une bagarre qui a mal tourné. Fragilisé, le club est au bord de la faillite. L’entraîneur ne voit qu’une solution pour le maintenir à flot : former une nouvelle équipe constituée uniquement de femmes. Une décision accueillie avec scepticisme. Ce retournement de situation inattendu bouscule les codes préétablis et transforme de manière radicale le quotidien des familles de Clourrières. L’issue du championnat ainsi que l’avenir de ce petit club du Nord repose désormais sur les épaules de ces « footballeurs » d’un nouveau genre…

L’avis de Telerama

« Une délicieuse énergie parcourt cette comédie populaire, forte d’un regard tendre sur le quotidien d’une petite communauté, finalement prête à dribbler le patriarcat par amour du sport. Face à un Kad Merad plein d’humanité, les filles en short assurent, menées par une Céline Sallette dans une forme olympique. »

Note d’intention du réalisateur

« Quand j’ai réalisé que tous mes héros étaient toujours des hommes, je me suis dit qu’il était vraiment temps d’écrire une histoire avec des héroïnes. Et comme le foot reste quand même un bel exemple de bastion masculin, j’ai trouvé intéressant d’inverser les valeurs et le pouvoir dans ce domaine. […] Même si c’est inconscient, je suis toujours intéressé par les oppositions entre les gens et par l’idée d’altérité. En fait, j’essaie de faire tomber les frontières entre des personnes qui ne communiquent pas ou peu et, à travers mes histoires, de leur donner l’occasion de se rencontrer, de se confronter et de passer du temps ensemble. Finalement, mes films tournent toujours autour du thème du rapprochement.

[…] Avant de développer le scénario, avec Alain-Michel Blanc nous avons rencontré énormément de footballeuses. Et notamment, deux d’entre elles : Léa Le Garrec qui jouait dans l’équipe féminine de Saint-Malo et Mélissa Plaza, une autre professionnelle, qui a écrit Pas pour les filles, un livre qui traite des difficultés pour les filles de pratiquer ce sport. Toutes les deux ont lu régulièrement les évolutions du scénario. »

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 6,9 Mio)
Vidéo à voir en ligne :
Bande-annonce

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
« On ne naît pas femme, on le devient ! »
Habiter son corps in Être au monde, vivre avec ses semblables
Fil de l’histoire :
Sur la piste des JO Paris 2024
Dans la sélection filmographique :
Quand le film de sport joue collectif