Quand le film de sport joue collectif

Sélection réalisée en : septembre 2022

Les premiers films consacrés au sport nous viennent d’outre-Atlantique : William Kennedy Laurie Dickson a réalisé des films sur la boxe anglaise dès 1891. En France, c’est Georges Carpentier, boxeur de 19 ans qui sera mis à l’honneur du film muet Le Roman de Carpentier en 1913. Depuis, les biopics consacrés aux grands athlètes se sont succédé. Le film de sport peut néanmoins s’intéresser moins à des trajectoires individuelles qu’à des aventures collectives. Qu’il s’agisse de fictions ou de documentaires, les films sélectionnés par l’association Autour du 1er mai donnent à voir le sport associatif dans son aspect collectif.

Alors que les biopics, ou films biographiques, consacrés aux grands athlètes se sont succédé dans les salles, certains films de sport français s’attachent plutôt à suivre des aventures collectives. Récemment, Une Belle équipe, Les Crevettes pailletées et Le Grand bain dépeignaient des petites équipes où la performance sportive comptait moins que l’esprit de camaraderie. Et les associations comme Vilatïs, le Just Kids Project et À Chacun son Everest ont aussi attiré les caméras de documentaristes.

La filmographie est téléchargeable au format pdf ici.

En terrain libre

Corinne Sullivan, Delphine Moreau, Marie Famulicki, 2021

Elles ont entre 15 et 20 ans, elles font partie de l’équipe de l’équipe de foot du Red Star de Saint-Ouen. Du terrain à leurs quartiers, elles jouent, chantent et se racontent avec toute la liberté frondeuse qu’elles ont su conquérir.

Crevettes pailletées (Les)

Cédric Le Gallo, 2019

L’histoire véridique d’une équipe de water-polo gay participant aux Gay Games.

Belle équipe (Une)

Mohamed Hamidi, 2018

Un petit club de foot du Nord risque de disparaître à la suite de la suspension de toute son équipe pour cause de bagarre sur le terrain. Seule solution pour les derniers matchs de la saison : remplacer les joueurs par… des joueuses. Personne n’y croit vraiment, mais les dames se prennent au jeu.

Just Kids

Mathias Pardo, 2018

Steve, Issouf et Dian Malal, 16 ans, sont arrivés seuls en France depuis le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la Guinée. Livrés à eux-mêmes, ils se battent pour prouver leur minorité aux autorités françaises afin d’être mis à l’abri. Une équipe de foot au destin hors du commun va alors les réunir et changer leur vie.

Grand bain (Le)

Gilles Lellouche, 2018

Sept hommes de diverses générations, «  cabossés  » par la vie (dépression, échec professionnel ou familial), vont y reprendre goût en s’investissant dans une équipe de natation synchronisée. En prévision des championnats du monde organisés en Norvège, ils sont pris en charge par deux coachs ex-championnes, Delphine, alcoolique, et Amanda, sportive paraplégique.

Ladies’Turn. Le Défi d’un tournoi de foot féminin au Sénégal, sur les terrains de quartier

Hélène Harder, 2012

Organiser un tournoi de football féminin est le défi de l’association sénégalaise «  Ladies’ Turn  ». Investir le terrain en bravant tabous et préjugés est le pari que Seyni, pionnière du foot féminin au Sénégal et ancienne capitaine de l’équipe nationale, propose aux filles des quartiers. À travers le suspense de la compétition et les différentes histoires des personnages, apparaît une société africaine et musulmane en pleine mutation. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. En s’appuyant sur la magie du football, c’est l’histoire d’un combat et des solidarités qui en découlent que raconte le film.

Fragments de vie d’un club de boxe

Fabrice Lauterjung, 2010

Un an d’entraînements au sein d’un club de boxe de Montbéliard. Au-delà de la pratique physique, c’est le sport comme rituel qui devient sujet.

Allez plus haut

Jeanne Mascolo de Filippis, 2008

Avec l’association À Chacun son Everest, trois adolescents en phase de rémission d’un cancer précoce tentent de se reconstruire à travers l’ascension d’un sommet. Ils racontent cette semaine vécue en collectivité, parmi d’autres anciens malades et des adultes spécialisés.

Rêver c’est possible

Nils Tavernier, 2006

En Afrique du Sud, au Cap, l’association et école de danse Dance for All mène une action pédagogique et sociale auprès des enfants noirs les plus défavorisés de la ville, en plein cœur des «  townships  », ces bidonvilles urbains.