Wave of change

Un film de Pierre Frechou

 2021  France  Documentaire  Prise de vue réelle  40 mn  Couleur  Mode de production : film de commande  VF

 Scénario : Damien Castera  Image : Pierre Frechou  Son : Pierre Frechou  Montage : Pierre Frechou

 Distribution artistique : Damien Castera (voix-off)

Producteurs :
When we were kids (@ : will@whenwewerekids.fr, Tel : 01 83 89 22 05)
Picture Organic Clothing (175 rue Georges Charpak, 63118 Cebazat, Tel : +33 (0)4 73 26 75 43)
Low Tech Lab (c/o Explore, incubateur d’exploration, 1, rue des Senneurs, 29 900 Concarneau, Tel : +33 6 61 13 60 55, @ : hello@lowtechlab.org)
Distributeur :
Low Tech Lab (c/o Explore, incubateur d’exploration, 1, rue des Senneurs, 29 900 Concarneau, Tel : +33 6 61 13 60 55, @ : hello@lowtechlab.org)

En octobre 2020, le surfeur professionnel et aventurier Damien Castera rejoint Caroline, Corentin et Guénolé à bord du Nomade des Mers, un bateau laboratoire de low tech dont l’équipage parcoure le globe depuis 2015 et multiplie les expériences pour tester des technologies plus respectueuses de l’être humain et de la planète, peu coûteuses, faciles à appréhender, accessibles à tous et applicables au quotidien. Sous l’objectif de Pierre Frechou, l’aventure est devenu un film, une aventure soutenue par le sponsor Picture Organic Clothing, marque de vêtements outdoor engagée dans une démarche durable, éthique et éco-responsable.

De la planche réparée avec du mycélium de champignons, à l’alimentation low-tech avec les grillons, la spiruline et la cuisson au four solaire, c’est tout un écosystème low-tech qui est à découvrir. En s’attaquant à l’écriture de Wave of change, le surfeur professionnel, par ailleurs membre de la société des explorateurs français et déjà rôdé à la réalisation avec sept films documentaires basés sur diverses expéditions, partait avec un triple objectif : naviguer, vivre en autonomie complète en expérimentant les nombreuses inventions du Low tech lab… surfer les meilleurs spots de l’État de Oaxaca au Mexique. En bref, dit-il, « mélanger deux domaines d’expertise, le surf et les low tech. (…) [A]ssocier surf et low tech, ça faisait sens, surtout quand on entend Macron tourner aujourd’hui en dérision les écolos et parler des Amish et du retour à la bougie. Il faut recréer un lien entre l’homme et sa consommation. Remettre du sens dans notre consommation. Or les high tech nous rendent dépendants, contrairement aux low tech. » (cité dans Outside)

Pour découvrir ce film

Plus d’informations sur le film :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :

Le film dans la base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives)

Voir la fiche film

Pour aller plus loin

Découvrir le Low-tech lab, projet dont émane le film.