Nocturne (Notturno)

Un film de Gianfranco Rosi

 2019  France, Italie, Allemagne  Documentaire  Prise de vue réelle  100 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Scénario : Gianfranco Rosi  Image : Gianfranco Rosi  Son : Gianfranco Rosi  Montage : Jacopo Quadri, Fabrizio Federico

Producteurs :
Stemal Entertainment (Corso Trieste 88, IT-00198 Roma, ITALIE, @ : stemal.entertainment@gmail.com)
21 uno films (ITALIE, Tél: 1 212 243 24 27, @ : gianfrancorosi@mclink.it)
RAI (Viale Mazzini 14, I-00195 Roma, ITALIE)
Distributeurs :
Doc & Film International (13, rue Portefoin, 75003 Paris, Tél : 01 42 77 56 87, Fax : 01 42 77 36 56)
Météore films (11 rue Taylor, 75010 Paris, Tél : 01 42 54 96 20, @ : films@meteore-films.fr)

De combien de douleurs, de combien de vies se compose l’existence au Moyen-Orient ? Notturno a été tourné au cours des trois dernières années le long des frontières de l’Irak, du Kurdistan, de la Syrie et du Liban ; tout autour, des signes de violence et de destruction, et au premier plan l’humanité qui se réveille chaque jour d’une nuit qui paraît infinie.

L’intention du réalisateur

{"Notturno est un film politique, qui ne prétend pourtant pas faire de la politique. Ce film ne cherche pas à déterminer les causes des conflits ni démêler les innombrables ques-

tions religieuses et territoriales en jeu. Je voulais simplement rester au plus près des hommes, des femmes et des enfants, dont la lutte métaphorise ce qui m’émeut absolument le plus : la vie des êtres humains.

[…] Je voulais gommer la perception des frontières, même si les histoires que je raconte se situent précisément le long de frontières qui sont perçues par les populations locales comme une succession de trahisons, car elles bougent au gré des revendications politiques. Elles nourrissent la haine et la vengeance. Elles fabriquent des minorités, qui deviennent rapidement des boucs émissaires. Elles représentent un pouvoir qui ne tient pas compte des individus. Je ne peux évidemment pas les abolir, mais je peux les franchir. Ce voyage a été pour moi l’occasion de découvrir la normalité qui existe malgré tout, alors que les coups infligés par la guerre nous poussent à croire que la seule normalité qui existe encore, c’est la mort.

[…] Notturno est un film de lumière. Ce n’est pas un film sombre. Il montre l’extraordinaire force de vie des habitants de ces régions."}

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 1,2 Mio)
Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :