Affiche du film © Village Emmaüs Lescar Pau

Parlons utopie

Un film de Dominique Gautier

 2018  France  Reportage ou documentaire d’information, Entretien  Prise de vue réelle  75 mn  Couleur  Mode de production : Auto-production  VF

 Scénario : Dominique Gautier  Image : Bernard Sanderre, Dominique Gautier  Son : Dominique Gautier  Musique originale : Caroline Bentz

 Participants : Benjamin Coriat, Denis Lefebvre, Bernard Friot, Gustave Kervern et Benoît Delépine

Producteurs :

Pour une projection non commerciale du film, consulter la page sur les diffuseurs spécialisés

Dernière mise à jour : 31 juillet 2023

Ce documentaire explore une alternative systémique puissante à un ordre social défaillant. Accueillir et faire sens, telle est la matrice du village Emmaüs de Pau-Lescar, devenu probablement le plus gros acteur de l’ESS en Nouvelle-Aquitaine. Il accueille depuis plusieurs décennies les exclus de l’économie libérale et les déçus de cette économie qui cherchent une autre voie. Fidèle à l’esprit de l’abbé Pierre, ce village vit et se développe uniquement grâce à son travail, sans aucune aide ou subvention.

Le film fait le tour des réalisations de la communauté, déployées au gré d’initiatives individuelles canalisées par la gouvernance locale, de la déchetterie/recyclerie des débuts aux restaurants et épicerie, de la ferme bio qui approche l’autosuffisance au village composé de logements collectifs et de jolies petites maisons colorées qui se substituent progressivement à des habitats de fortune. Il donne à voir l’organisation politique interne que s’est inventée le village, tout comme le rayonnement externe de ce lieu de débat politique engagé, qui s’ouvre également à de multiples initiatives culturelles.

Avec les témoignages d’habitants du Village et d’intervenants extérieurs, économistes, militants, sociologues, politologues, écrivains, journaliste, élus locaux, ce film montre comment une microsociété composée d’environ 150 personnes, compagnes et compagnons, salariés, bénévoles, organisée autour de la récupération et la valorisation des déchets, peut créer un véritable système économique et social alternatif, un vrai projet de vie collectif. Et à partir de ses activités et son engagement politique, comment ce village utopique s’est imposé dans le paysage régional et au-delà, qu’il soit social, politique, économique, agricole ou culturel.

Sélection officielle du Festival du cinéma des utopies réelles 2019

Pour découvrir ce film

Vidéos à voir en ligne :
Film en intégralité
Bande-annonce
Débat post-projection au Festival du cinéma des utopies réelles 2019

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Personnes affamées in Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Agriculture bio et autres alternatives in Une seule planète, à protéger
Transformer la relation au travail in D’hier à aujourd’hui, questionner le travail
Associations d’insertion in L’œconomie
Consommation responsable in L’œconomie
Le territoire in Habiter le monde, découvrir le monde et sa diversité culturelle
Fil de l’histoire :
Le progrès, y croire ou pas
Projeté dans le festival :
Festival du cinéma des utopies réelles (Hendaye)

Le film dans la base TESSA (Transition, Économie sociale et solidaire, Alternatives)

Voir la fiche film