À l’écoute de la police

Un film de Bernard Mangiante

 2002  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  72 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Bernard Mangiante  Musique originale : Jean Pacalet  Image : Bernard Mangiante  Son : Henri Maïkoff, Guilhem Denis  Montage : Catherine Gouze

 Participants : Charles Rojzman

Producteur :
Les films d’ici (62 bld Davout, 75020 Paris, téléphone : 01 44 52 23 23, fax : 01 44 52 23 24, mail : courrier@lesfilmsdici.fr)
Distributeur :
Les films d’Ici (62 Bd Davout, 75020 Paris, Tél : 01 44 52 23 23, Fax : 01 44 52 23 24, Mail : courrier@lesfilmsdici.fr)

Le but : faire en sorte que la police, dans les quartiers dits « sensibles », ne soit plus perçue comme une armée ennemie, mais comme un service public efficace, présent aux côtés des populations les plus fragilisées, premières victimes de la violence qui empêche toute vie démocratique. Rétablir les conditions de la vie démocratique - et c’est là le projet politique de Rojzman - c’est penser l’avenir bien au-delà d’une conception purement mécaniste du « maintien de l’ordre ».

Charles Rojzman accompagne les policiers dans une traversée des émotions communes à tout être humain - besoin de reconnaissance, peur, haine, etc…. Dans un deuxième temps, en organisant une rencontre avec quatre « invités » venus des quartiers, Rojzman crée un « espace du conflit » où les protagonistes vont s’avérer capables d’exprimer sans violence ce qui les oppose, de se reconnaître mutuellement dans leurs espoirs et leurs souffrances, et d’envisager un travail en commun.

Charles Rojzman est directeur du Centre de formation et de recherches sur les pratiques démocratiques (Arles) et auteur notamment de Agir autrement contre le racisme et la violence et de Savoir vivre ensemble.

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :