Pauvres poulets : une géopolitique de l’œuf

Un film de Simone Bogner, Jens Niehuss

 2018  Allemagne, France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  71 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VOSTF (allemand, français, anglais)

 Scénario : Jens Niehuss, Simone Bogner  Image : Gabriel Streif, Julius Dolard, Maximilian Fend, Katja Felger, Oliver Vogt, Ken Bardyn  Son : Peter Bartos, Maximilian Fend, Simon Breitung, Ulrich Kaliske, Luk Malu  Montage : Jan Philipp Stahl

Producteurs :
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
TVNTV GmbH (Volkartstr. 68, D-80636 Munich, Allemagne, @ : info@tvntv.de)

Quel rôle jouent les œufs que nous consommons chaque jour sur l’émigration économique africaine ? Beaucoup plus grand qu’on ne l’imagine… Le documentaire d’information Pauvres poulets : une géopolitique de l’œuf nous plonge dans le système agraire européen, où lobbies influents et grands groupes multiplient les bénéfices, au détriment de l’animal, de l’être humain et de l’environnement, mais aussi de l’économie africaine.

Dans cette enquête, la parole est donnée à tout le monde : politiques, rois de la volaille, éleveurs, défenseurs des droits des animaux mais aussi simples consommateurs. Des points de vue différents qui révèlent la complexité du système de production d’œufs et de viande de poulet, son impact, ses contradictions, ses enjeux sociaux et financiers. Ce film a été tourné en Allemagne, en France, en Belgique, en Pologne ou encore en Lettonie ; c’est là que se trouve le plus grand site de production d’œufs d’Europe du Nord, avec ses 1,8 million d’œufs quotidiens. Mais il s’arrête aussi au Ghana, où les poules pondeuses en fin de vie, importées d’Allemagne, détruisent le marché avicole africain.

L’avis du comité de sélection du festival ALIMENTERRE

« En partant de la filière du poulet, ce film permet de comprendre le fonctionnement du système alimentaire mondialisé et ses conséquences sur les pays du Sud et la santé de la planète. C’est un reportage complet qui met en évidence les ravages d’un système industriel dont les rendements légitiment les critères les plus bas en termes de bien-être animal, de chaîne alimentaire, de commerce international. La partie sur le Ghana résume bien les enjeux et les conséquences du libre-échange imposé par l’UE et des subventions de la PAC, qui conduisent à la détérioration de l’agriculture paysanne africaine détrônée par cette “concurrence déloyale“ et participent au processus de migration. C’est un film bien construit, accessible et explicite, tout public, qui donne à voir l’envers du décor. A partir de 12 ans. »

Sélection officielle du festival ALIMENTERRE 2020

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :
Plateforme Imago :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Projeté dans le festival :
Festival AlimenTERRE (France, Europe, Afrique de l’Ouest)