Restituer ? L’Afrique en quête de ses chefs-d’œuvre

Un film de Nora Philippe

 2021  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  83 et 52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Nora Philippe  Musique originale : Thibaut Kientz Agyeman  Image : Cécile Bodénès  Son : Claire-Anne Largeron, Jocelyn Robert  Montage : Anne Souriau

 Distribution artistique : Léonie Simaga (voix-off)  Participants : Bénédicte Savoy, Felwine Sarr, Hamady Bocoum, Kader Attia, Yala Kisukidi, Silvie Memel Kassi, Aïssata Tall Sall, Gabin Djimassé, Olabiyi Yaï, Vincent Négri, Nanette Snoep, Larissa Förster, Mboro.

Producteurs :
Cinétévé (82 rue de Rivoli, 75004 Paris, Tél : 01 48 04 30 00, @ : cineteve@cineteve.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Distributeur :
Cinétévé (82 rue de Rivoli, 75004 Paris, Tél : 01 48 04 30 00, @ : cineteve@cineteve.fr)

Le documentaire Restituer ? L’Afrique en quête de ses chefs-d’œuvre éclaire d’un jour nouveau le débat brûlant sur les restitutions de patrimoines en retraçant le destin tumultueux d’œuvres d’art africaines peuplant les musées d’Europe, aujourd’hui réclamées par leurs pays d’origine.

Nous oublions souvent que les musées occidentaux possèdent des centaines de milliers d’objets et d’œuvres qui ont, pour la plupart, quitté l’Afrique subsaharienne pendant la colonisation. Masques, statues, restes humains, fossiles, bijoux… Dans la course nationaliste, les pays européens ont cherché à partir de la fin du 19e siècle à édifier les musées les plus grandioses et les plus riches en collections. Depuis les pillages coloniaux et autres appropriations par l’Europe, les communautés et pays d’origine luttent pour le retour de leurs œuvres exilées, de leurs objets sacrés, de leurs ancêtres. Ces voix, l’Europe a rarement voulu les entendre. Elles ont pourtant pris le chemin de demandes officielles au lendemain des Indépendances, et celui de l’Unesco à la fin des années 1970 : une histoire globale encore mal connue. Mais les grands musées de l’hémisphère nord, s’ils célèbrent les arts africains, continuent de garder jalousement leurs trésors et résistent puissamment à cet appel à la justice.

En 2018, un rapport commandité par la présidence française aux penseurs Felwine Sarr et Bénédicte Savoy provoque une déflagration : l’heure des restitutions définitives semble avoir sonné. Les pays européens se disent alors prêts à rendre. Les musées africains se multiplient et préparent les retours. Le temps de l’action, pourtant, s’étire et le spectre colonial continue de hanter cette géopolitique complexe. Les États européens tiendront-ils leurs promesses ?

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :
Dans la sélection filmographique :