Visite (La) - Le Musée du quai Branly

Un film de Alexander Kuznetsov

 2018  France  Documentaire  Prise de vue réelle  24 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

Producteur :
SaNoSi productions (2 route du Parc, 28130 Maintenon, Tél : 02 37 99 52 35, @ : contact@sanosi-productions.com)
Distributeur :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

« Je vis en Russie, au coeur de la Sibérie, dans la ville de Krasnoïarsk. Sept mille kilomètres me séparent du reste du monde… j’ai parfois l’impression de vivre sur une autre planète. J’ai été ravi de recevoir la proposition de Jean-Marie Gigon pour devenir un des réalisateurs de la collection {La Visite. La possibilité de réaliser un film en France est un réel cadeau pour moi. Mes films Territoire de l’amour (2010) et Manuel de libération (2016) étaient déjà des rencontres avec des personnes en situation de handicap. Je montre la vie de mes personnages dans des établissements psycho-neurologiques russes fermés, les relations entre eux, parfois conflictuelles, et leur lutte pour vivre librement.}

Mes repérages à Paris en février 2017 se sont traduits par de merveilleuses rencontres, avec les coordinateurs du projet, avec un lieu, le Musée du Quai Branly, et surtout avec Cécile et Marie qui ont accepté d’être les personnages de mon film. Dès le début, j’avais pensé à deux personnages. J’avais imaginé un dialogue à l’intérieur de cet espace. Leur échange nous invitera à réfléchir sur la vie, la culture, et sur nous-mêmes.

Cécile, douce, rêveuse et audacieuse, vit et travaille à la ferme, loin de Paris. Elle aime les films, notamment documentaires, et lire. Elle se passionne pour les animaux et la préhistoire, et adore les jeux de console. Marie est agile, spontanée et bavarde. Elle est sculptrice et vit à Paris. Elle travaille dans un atelier et a participé à de nombreuses expositions. Son sujet de prédilection est le « gothique ». En plus de la poterie, elle aime se mettre en scène dans la compagnie de théâtre des Toupies et se passionne pour la couture. Elle invente des assemblages de vêtements et réalise elle-même ses costumes. Elle aime montrer son univers et j’aime croire, pour ma part, que Marie vit dans son propre monde. Il était important pour moi que Cécile et Marie se rencontrent avant le tournage. Le film s’ouvrira sur le quotidien des personnages, filmés de près. Nous verrons Cécile travailler à la ferme. Marie sera dans son atelier d’artiste parisien. Attelée à ses créations de poterie, elle nous parlera de sa passion. Deux espaces différents se répondent ; de l’idylle rurale, nous passons à un paysage urbain, plus agité. Un appel téléphonique entre Cécile et Marie nous amènera dans un nouvel espace, celui du Musée du Quai Branly. Nous nous retrouverons à l’extérieur du musée avant d’y entrer, par l’Amérique du Sud, avec l’exposition ‘Danses rituelles et Andes’. L’exposition en cours permet de filmer un univers mystérieux. Les visages des personnages répondront parfois aux masques de l’exposition.

Le monde fragile et humain sera confronté au monde angoissant et troublé des chimères de notre subconscient. Marie deviendra comme un guide pour Cécile dans l’inconnu. Est-ce que mes personnages sortiront indemnes de ce voyage ? Quel sera son impact dans leur vie ? Je souhaite articuler le film autour du dialogue qui va se créer entre mes deux personnages. »

Alexander Kuznetsov.

« La Visite » est une collection de courts métrages où dix auteurs et autrices cinéastes proposent chacun et chacune une rencontre avec des personnes en situation de handicap mental découvrant un établissement emblématique de la culture française.

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemin d’accès :
Films en lien :