Affiche du film © French connexion films

Je danserai malgré tout !

Un film de Blandine Delcroix

 2016  France  Documentaire  Prise de vue réelle  58 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

Producteurs :

Pour une projection non commerciale du film, consulter la page sur les diffuseurs spécialisés

Dernière mise à jour : 15 mai 2024

C’est une histoire de danse et de corps. Une histoire sur la liberté, guidée par Bahri, Sandra et Selma, les trois personnages principaux du film, tous trois engagés dans un combat citoyen avec une arme : l’art et la culture. Chacun est déterminé à transmettre des valeurs de liberté et d’indépendance en incitant les corps à s’ouvrir à la danse.

Le plus dur reste à faire depuis 2011 et la chute de Ben Ali. La véritable révolution est celle qui agit au plus profond des consciences. L’engagement des trois protagonistes consiste à offrir des outils pour construire une Tunisie ouverte et critique où chacun aurait sa place. Où chaque corps pourrait se sentir libre de s’exprimer. Tout à coup, le discours s’efface devant les corps qui dansent. Devant les corps qui s’affranchissent des contraintes. Qui disent non à l’obscurantisme.

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :
Extraits
Plus d’informations sur le film :
Page du film sur le site officiel de la réalisatrice

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
La création artistique sous toutes ses formes
Que chacun·e devienne « l’obligé·e du monde »
Vivre avec l’ennemi ? Vivre avec l’autre ?
Habiter son corps in Être au monde, vivre avec ses semblables
Fil de l’histoire :
Les Printemps arabes
Sur la piste des JO Paris 2024
Projeté dans le festival :
Festival Interférences (Lyon)