Cinq hommes et un garage

Un film de Basile Carré-Agostini

 2006  France  Documentaire  Prise de vue réelle  56 mn  Couleur

Producteur :
Les films du grain de sable (206 rue de Charenton, 75012 Paris, tél : 01 43 44 16 72, fax : 01 40 19 07 56, mail : gds@films-graindesable.com)
Distributeurs :
Les films du grain de sable (206 rue de Charenton, 75012 Paris, tél : 01 43 44 16 72, fax : 01 40 19 07 56, mail : gds@films-graindesable.com)
Les Écrans du social (Tél : 0820 850 850, @ : malika@capitalvision.fr)

« Une concession de voiturettes sans permis. Un garage tout ce qu’il y a de moins spectaculaire. Il est gris, éclairé aux néons, les sols sont sales. Il n’y a pas de voitures suspendues dans les airs, leurs mécaniques ne présentent aucune surprise.

Deux mécaniciens sont au sol, sur des cartons : Noé répare des voitures parce qu’il doit travailler pour ne pas être expulsé de France et Jean-Pierre parce qu’il n’a pas réussi à devenir ouvrier typographe.

A l’étage, Jean vend les voitures. Plus il en vend, plus il gagne de l’argent. Dans un bureau à l’écart, Jacques, l’associé de Robert Lechevalier, fait sa comptabilité.

Robert, le patron, ne suit pas de barème dans ses réparations. La rentabilité passe après la gratification que lui apporte une restauration sans fautes. Ce qui compte, c’est d’être fier du boulot qu’on aime. Robert travaille comme un enfant joue. »

Ce premier documentaire de Basile Carré-Agostini se propose d’approcher le travail de cinq personnes au sein d’un petit garage parisien. La réflexion sur le travail n’est ni à priori, ni explicite. Elle naît de la construction du film qui tente d’approcher le travail dans toute sa complexité humaine à la fois dans un rapport personnel et interpersonnel.

(source : Les Écrans du social)

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemin d’accès :