Chronique d’un quartier

Un film de François Bernard

 2006  France  Documentaire  30 min  Couleur  DV  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Take a sound concept (77 ZA de Montvoisin, 91400 Gometz la ville, GSM : 06 16 46 49 15, fabricelaigle@aol.com)
Distributeur :
Take a sound concept (77 ZA de Montvoisin, 91400 Gometz la ville, GSM : 06 16 46 49 15, fabricelaigle@aol.com)

C’est dans le quartier du centre de Choisy-le-Roi, proche de Paris, que nous avons tourné ce documentaire, filmé depuis la banlieue et non pas un film de plus sur la crise des banlieues. Dans le quartier du Centre, sur la dalle de pur style architectural des années 70 qui en occupe une grande partie, une réflexion est en cours pour restructurer, rénover ce quartier, un quartier que l’on pourrait ailleurs qualifier de périphérique. Ici, la périphérie est au centre… Rosette, la patronne du bar de la Marine, est arrivée en 1960 à Choisy. Monsieur Bessière est venu diriger le Rimm’s, une autre brasserie restaurant dans le quartier du centre sur la dalle. La directrice de l’école maternelle, avec la complicité de quelques parents, a fabriqué des guirlandes géantes avec les enfants, liens qui ont pour un bref moment relié l’école aux appartements. Les liens entre les habitants, le « vivre ensemble », c’est également l’objectif de Jean-Claude, retraité de la SNCF. Il est préoccupé par les liens entre les habitants et les travailleurs sociaux, entre les jeunes et les anciens, entre le quartier et une artiste comme Wabé. Wabé qui, après avoir créé une fontaine monumentale au centre du quartier, à la demande de la ville, est restée pour animer des ateliers avec des adultes, pour réfléchir aux questions de volumes et de couleur et leur permettre de peut-être un jour à leur tour, animer des ateliers sans elle. Elle tente de donner l’envie d’aller ailleurs, par la création et le désir… La question de l’art est aussi importante pour Nicolas. Il a 20 ans. Il a créé avec ses amis l’association Hors Norme, au lendemain du résultat des élections du 21 avril 2002. Leur objectif : donner une autre image de la banlieue, une image plus réelle que celle présentée par les médias à propos des quartiers, qu’ils contribuent à rendre « impopulaires ». Nicolas et ses amis ont envie d’ailleurs et veulent aller voir ailleurs, ils ne peuvent se contenter de la version des miroirs médiatiques. Le voyage aussi est important pour Jacques Donzelot. Ses voyages en Europe et en Amérique du Nord l’ont amené à réaliser une étude comparative entre les politiques de la ville en France et aux USA, dont il rend compte dans son dernier livre : « Faire Société », Seuil, Paris, 2003. Il affirme : « Quand vous regardez les associations qui sont financées par la politique de la ville, elles doivent correspondre aux priorités de la politique de la ville à tel point que c’est ridicule, cela a capacité à éteindre toute initiative. La dynamique nous importe moins que la conformité. Le problème c’est que l’on n’a pas confiance, l’administration, les politiques n’ont pas confiance dans les gens ». Les habitants de Choisy-le-Roi et leurs élus semblent lui donner tort. Pourtant, les événements, les révoltes, les émeutes d’octobre 2005 continuent de poser la question, sans que depuis 20 ans, la vie dans ces quartiers n’ait l’air de s’améliorer et ce n’est pas à coup de Kärcher que l’on pourra y changer quelque chose…

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :

Pour aller plus loin