Poules (Les) (Al Dajaj)

Un film de Omar Amiralay

 1977  Documentaire  40 mn  Noir & Blanc  35 mm  Mode de production : Cinéma  VO, VOSTF ()

L’État syrien encourage les habitants d’un village-pilote, Sadad, à délaisser leurs activités traditionnelles pour se lancer résolument dans l’élevage de poules et la production d’œufs. Cet élevage devient monstrueux puis connaît une récession.

Produit par la Télévision Syrienne, ce film n’a jamais été diffusé. Il s’attache à décrire une exploitation agricole encouragée par le gouvernement à l’élevage de poules. Mais ce projet de réforme agraire échoue, et ce sont les paysans qui s’emparent de la caméra pour porter leurs doléances.

«Ce qui fait des Poules un très bon film, confirmant la stature de cinéaste d’Amiralay, c’est qu’il se lit, comme on dit, “littéralement et dans tous les sens”.

Le film n’est ni une énigme subversive ni un film à clés (manières naïves de ruser avec la censure) mais une imbrication extrêmement savante de plusieurs niveaux de lecture, tous évidents. C’est l’excès de lisibilité, le trop de sens, qui finit par troubler, comme chez ces cinéastes – Ferreri, Buñuel – auxquels on ne peut s’empêcher de penser. […] Ce qui permet l’imbrication des trois lectures (la documentaire, la satirique et la mythique), c’est le temps très paradoxal du film, le temps truqué de l’exposition des faits. Quelque chose entre le plus-que-parfait et le futur antérieur, une oscillation entre le sentiment d’être mis devant des faits déjà accomplis et celui d’assister à un délire à venir.

L’illusion du présent cède la place à un temps logique où hommes et poules ont formé / formeraient un improbable rhizome.»

Serge Daney, «Les Journées de Damas», Cahiers du Cinéma, no 290-291, 1978.

Film projeté dans le cadre du festival Cinéma du Réel 2006

Film projeté dans le cadre de la rétrospective Omar Amiralay au Jeu de Paume - octobre 2007 -

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Période :