Millevaches, mémoire rebelle

Un film de Benjamin Prost

 2010  France  Documentaire  32 mn  N&B et Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Felix Courty  Musique : Yann Potie, Steve Fernades, Laurent Faessel  Image : Pierre Hoehn  Montage : Thomas Coiffier

Producteurs :
Félix Courty (@ : felix.courty@gmail.com)
IECA (Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel) (10 rue Michel Ney, 54000 Nancy, Tél. : 03.54.50.47.79, Fax : 03.54.50.47.78)
Distributeur :
Félix Courty (@ : felix.courty@gmail.com)

La Première guerre mondiale a fortement marqué la Creuse, département rural du centre de la France au long déclin démographique, travaillée par des éleveurs attachés à leurs terres. Dans le nord du plateau de Millevaches, près de la moitié des mobilisés ne sont jamais rentrés chez eux. Marquée comme beaucoup de régions françaises par une saignée de sa jeunesse, la Creuse fut aussi le lieu de faits marquants mais néanmoins largement méconnus de la Révolution russe. En 1917, à La Courtine, chef-lieu de canton, plusieurs milliers de soldats russes se sont organisés en soviet, réclamant leur retour au pays, refusant de continuer la guerre et de se soumettre à l’autorité des gradés.

Ce film retrace à travers les souvenirs des habitants creusois actuels, l’extraordinaire aventure de ces ouvriers et paysans russes dans la campagne creusoise.

Le soviet de La Courtine a-t-il marqué cette région ? A-t-il eu une influence sur la politique creusoise et sur le large mouvement pour la paix qui s’est dessiné à la sortie de la guerre ? En reste-t-il des empreintes dans le paysage ? Que reste-t-il aujourd’hui de cet épisode dans la mémoire des habitants ?

La mutinerie de La Courtine est une histoire méconnue et oubliée. C’est la raison pour laquelle il est important de la faire revivre grâce à ce film documentaire afin d’en garder une trace dans la mémoire collective.

(source : ulule.com)

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :