Après la guerre, c’est toujours la guerre

Un film de Samir Abdallah

 2008  France  Documentaire  89 min  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe, français)

 Musique : Mat2nio  Image : Samir Abdallah  Son : Bashar Abu Saifan  Montage : Farah Fayed

Producteur :
L’Yeux ouverts (BP 624, 92006 Nanterre CEDEX, Tel. 01 49 29 71 48, Fax. 01 49 29 71 48, frontieres@hotmail.com)
Distributeur :
L’ Yeux ouverts (BP 624, 92006 Nanterre CEDEX, Tel. 01 49 29 71 48, Fax. 01 49 29 71 48, Mail frontieres@hotmail.com)

Un carnet de route tourné au Liban pendant et après la guerre de 33 jours de l’été 2006. Parti pour Beyrouth avec une délégation internationale de solidarité, le réalisateur rejoint ses amis journalistes libanais qui vont lancer un nouveau journal, Al Akhbar (Les Nouvelles) pendant le siège israélien du pays. Le cessez-le-feu permet aux journalistes de se rendre dans le Sud pour mener une enquête sur les bombes à sous-munitions qu’Israël a larguées par millions dans les derniers jours de la guerre. Au-delà des destructions et des odeurs de la mort, et même si « après la guerre c’est toujours la guerre ». Le peuple reste debout et tient avec un formidable désir de vivre.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :