Jean-Luc Godard et François Truffaut vous parlent

Un film de Anonyme

 1968  France  Documentaire  Prise de vue réelle  1 mn 35’  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VF

Producteur :

Épisode sous-estimé du grand film de 68, « l’Affaire » de la Cinémathèque Française servit pourtant de « répétition générale » et de déclencheur à la mobilisation des gens du cinéma en Mai 68. Face à l’autoritarisme et à la maladresse d’un pouvoir devenu aveugle et sourd, les « Enfants de la Cinémathèque » feront plier André Malraux et porteront le premier coup au régime gaulliste.

COMITÉ DE DÉFENSE DE LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

Président d’honneur

Jean Renoir

Président

Alain Resnais

Vice-présidents

Henri Alekan

Jean-Luc Godard

Secrétaires

Pierre Kast

Jacques Rivette

Trésoriers

François Truffaut

Jacques Doniol-Valcroze

Membres du bureau : J-G. Albicocco, A. Astruc, R. Barthes, R. Benayoun, C. Berri, Mag Bodard, R. Bresson, M. Brion (de l’Académie Française), Ph. de Broca, M. Carné, C. Chabrol, H. Chapier, H-G. Clouzot, Ph. Labro, J-P. Le Chanois, C. Lelouch, C. Mauriac, J. Rouch

Le Comité de défense de la Cinémathèque Française se propose 1) de rétablir le fonctionnement normal de la Cinémathèque Française, 2) d’entreprendre toutes actions pour faire respecter l’intégrité de la Cinémathèque Française et sa liberté. Il poursuivra son activité au-delà de la réintégration d’Henri Langlois dans ses fonctions de directeur artistique et technique, réintégration exigée par l’ensemble de la profession cinématographique et des spectateurs de la Cinémathèque Française.

Bulletin d’adhésion - Adresser toute la correspondance : 7, rue Rouget-de-L’Isle Paris-1er

Film programmé lors de la 3ème Décade Cinéma et Société 2008 sur les années 68 au cinéma

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :