Olhar Imaginario

 R Chabad 105 Jaudim Paulista  SP 01417-03 Sao Paulo  Brésil  toni.venturi@terra.com.br

Films dans la base

Dentro da minha pele

Toni Venturi, Val Gomes, 2020

Comment un cinéaste blanc de classe moyenne, descendant d’immigrés italiens, peut-il parler du racisme au Brésil, le dernier pays au monde à avoir aboli l’esclavage  ? Toni Venturi, documentariste brésilien, a invité la sociologue Val Gomes, noire et amérindienne, à remonter les origines de la question raciale en créant de nouveaux points de vue dans lesquels les perspectives des Noirs et des Blancs s’entremêlent.

Dia de festa

Toni Venturi, Pablo Georgieff, 2005

Chaque année, des immeubles abandonnés du centre-ville de São Paulo sont investis par un collectif de citoyens engagés. Suivant un planning parfaitement élaboré, le «  Mouvement des Sans Toit du Centre  » (MSTC) procède à l’invasion de ces bâtiments après une préparation minutieuse, au nom du droit à un logement décent et pour lutter contre le rejet des populations les plus pauvres à la périphérie.