Jean Genet, Notre-Père-Des-Fleurs

Un film de Dalila Ennadre

 2021  France, Maroc  Documentaire  Prise de vue réelle  81 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Scénario : Dalila Ennadre  Image : Dalila Ennadre  Son : Matthieu Gasnier  Montage : Catherine Mantion

Producteurs :
La Prod (25 Rue De Ponthieu, 75008 Paris, -, 258 Rue Mustapha Al Maani, 5è etage, 20140, Casablanca, MAROC, Tél : +212 5 22273402, @ : Lamia Chraibi, lamia@laprod.ma)
Laya Prod (156, rue Saint-Maur, 75011 Paris France, Dalila Ennadre, Tél : (+33) 6 68 60 78 89, @ : dfilms@layaprod.com)

Sous l’ombre bienveillante de Jean Genet, ce film est un dialogue entre les vivants et les morts, une invitation à tenir les mondes ensemble, entre sourde révolte humaniste et élégie poétique. Une famille garde avec amour une tombe blanche, dans un cimetière avec vue sur la mer. Aujourd’hui, l’écrivain est définitivement chez lui, au milieu des siens et c’est une légende pour les habitants de la ville. Ils ne sont pas nombreux à l’avoir connu ; rares sont ceux à l’avoir lu, la plupart se le sont réinventé, chacun a son histoire à raconter sur lui. Mais tous sont d’accord sur une chose : «Jon Joné» les estimait, il était de leur côté. Ces personnes simples, pauvres, et pour tout dire invisibles, forment le peuple sans voix et sans avenir du Maroc. Incarnations vivantes des personnages de son œuvre, ils veillent désormais sur sa tombe.

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Projeté dans le festival :