Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté

Un film de Nicolas Wadimoff

 2016  Suisse  Documentaire  93 mn  Couleur  Fichier numérique  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique : Bill Laswell  Image : Camille Cottagnoud  Montage : Karine Sudan

 Personnalités : Jean Ziegler

Producteur :
Dreampixies (Rue du Torrent 1, 1800 Vevey, Suisse, Tél : 41 219224054, @ : emmanuel@dreampixies.ch)
Distributeur :
Urban distribution international (14 rue du 18 Août, 93100 Montreuil, Tél : 01 48 70 46 55, contact(@)urbandistrib.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

En 1964, le Che demanda au jeune Jean Ziegler de rester en Suisse pour lutter depuis le « cerveau du Monstre capitaliste ». Par la suite, comme écrivain, professeur, député et collaborateur de Kofi Annan, Ziegler n’a eu de cesse, à travers ses livres et ses discours, de fustiger les injustices, le pouvoir des oligarchies capitalistes et les responsables de la faim dans le monde. Aujourd’hui, à l’âge de 82 ans, ses livres se vendent dans le monde entier et il se bat encore, au sein de l’ONU, pour honorer sa promesse au Che.

 

L’avis de Tënk

« « Un enfant meurt de faim dans le monde toutes les 5 minutes. » C’est ce que Jean Ziegler dénonce avec force pour arrêter ce « crime organisé ». Nicolas Wadimoff, ancien élève de Ziegler devenu réalisateur, nous emmène dans les pas du « maître » à Cuba, et questionne ses convictions, nous permettant ainsi d’assister à la pensée en train de s’élaborer. C’est filmer frontalement la politique ! La phrase de Gramsci qui inspire le titre du documentaire ("Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté") n’est pas tout à fait exacte. Traduite littéralement de l’italien, elle dit : « Je suis pessimiste avec l’intelligence, mais optimiste par la volonté » ; la nuance reflète la subtilité du film – à l’apparence classique. Cet extrait d’une lettre au frère de Gramsci, écrite en prison en 1929, symbolise la conception d’un homme, seul, face au « monstre » fasciste. Jean Ziegler, lui aussi, représenté en « mission » au cœur des institutions internationales provoque autrement à « l’insurrection des consciences ». » - Pierre Oscar Lévy, Réalisateur

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier pédagogique (PDF -580 Kio)
Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :