Passeuse des Aubrais (La)

Un film de Michael Prazan

 2016  France  Documentaire  Prise de vue réelle  81 mn  N&B et Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
INA productions (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 26 90 / 01 44 23 11 22, Fax : 01 49 83 25 97, Mail : sdec@ina.fr)
Distributeur :
Ina (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 20 00, Fax : 01 49 83 31 82, mail : dpcr@ina.fr)

Bernard Prazan a été un enfant caché. Ses parents ont été arrêtés au cours des premières rafles qui ciblaient les Juifs étrangers. Une passeuse, Thérèse Léopold, devait conduire l’enfant alors âgé de 7 ans accompagné de sa soeur de 5 ans des Aubrais vers la zone dite « libre ». Lorsqu’elle est venue les chercher, elle était accompagnée d’un homme : Pierre Lussac, l’un des collaborateurs les plus actifs de la région d’Orléans.

Du haut de ses 7 ans, Bernard Prazan comprend alors que la passeuse était sur le point de les livrer à la Gestapo. Puis qu’elle s’est ravisée. Michaël, son fils, a retrouvé et filmé cette femme qui était encore en vie et qui a confirmé cette histoire.

C’est cette enquête, à la première personne, que le réalisateur reconstitue dans ce film. Partant de l’entretien de son père réalisé par l’INA, auquel répond celui qu’il a filmé de la passeuse, il s’est rendu à Orléans, pour faire parler les archives sur le collaborateur Pierre Lussac.

Il revient aussi sur les conditions de la disparition de ses grands-parents, l’internement de son grand-père à Pithiviers, la spoliation de leurs biens, leur assassinat.

Fondation pour la mémoire de la Shoah

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :
Période :
Projeté dans les festivals :