Règne du jour (Le)

Un film de Pierre Perreault

 1967  Canada  Documentaire  Prise de vue réelle  120  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique originale : Jean-Marie Cloutier  Montage : Yves Leduc, Jean Lepage

 Participants : Alexis Tremblay, Marie Tremblay

Distributeur :
Office national du film du Canada (Office national du film du Canada, 1501 rue Bleury, H3A 2J2, Montréal, Québec, CANADA, @ : info@onf.ca)

Pendant près de dix ans, de 1962 à 1969, le cinéaste Pierre Perrault a filmé les habitants de l’Ile aux-Coudres égarés au Québec dans l’estuaire du Saint-Laurent. On y suit le pèlerinage en France d’Alexis Tremblay, cultivateur à la retraite qui, au soir de sa vie, décide de partir à la recherche de ses racines, sur les traces d’un lointain ancêtre ayant émigré au Canada. Eloge de la rencontre et célébration d’une langue poétique et truculente, « Le Règne du jour » offre en outre un des plus beaux portraits de femme de toute l’histoire du cinéma, celui de Marie, son épouse qui l’accompagne. Leurs paroles à tous deux est de celles que l’on n’oublie pas.

Pour comprendre le titre de ce film, il faut d’abord savoir que le mot « Règne » n’a rien à voir avec une quelconque royauté, mais qu’il signifie plutôt « culture d’un temps donné ». En ce sens, « Le règne du jour » c’est « l’air du temps » telle qu’elle se déroule en 1965 et telle qu’elle est réfléchie par une équipe de cinéastes qui veulent écrire l’histoire de leur temps. Le règne du jour, deuxième volet de ce qu’on appellera plus tard la trilogie de l’île aux-Coudres (avec Pour la suite du monde et Les voitures d’eau) vient affirmer aux Québécois de plus en plus en questionnement d’identité au milieu de la décennie 60 qu’il ne sont d’abord pas des Américains, mais pas des Français non plus. En cela, il renvoie directement au nouveau nationalisme en train d’émerger.

Film programmé lors des rencontres « Autour du 1er mai » 2007 sur le monde rural

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemin d’accès :