Grève (La) (Stachka)

Un film de Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein

 1924  Biélo-Russie  Fiction  Prise de vue réelle  88 min  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VOSTF (russe)

 Scénario : Valeri Pletniev, Sergueï M. Eisenstein, Grigori Alexandrov, I. Kravtchounovskyet le collectif du Proletkult  Montage : Sergueï Eisenstein

 Distribution artistique : Alexandre Antonov : le militant ouvrier, Gregori Alexandrov : le contremaître, Maxime Chtraukh : l’indicateur, Ivan Kliouvkine : l’activiste, Mikhail Gomorov : l’ouvrier qui se pend, Boris Yourtzyev : le roi de la pègre

Producteur :
Boris Mikhin (N’est plus en activité)

Une usine de la Russie tsariste, en 1912. Les conditions de travail y sont insupportables et les salaires misérables. La révolte gronde chez les ouvriers et les patrons. Accusé à tort d’avoir volé un micromètre, un ouvrier se pend. Immédiatement, la grève est déclenchée…

Réalisé par Sergueï M. Eisenstein, La Grève s’affirme comme un premier coup de génie. Imposant immédiatement son esthétique formaliste, le cinéaste pose les bases du langage du cinéma russe, rejette la notion d’un cinéma d’acteurs et capte d’abord la révolte ouvrière comme un objet purement artistique. Un chef-d’œuvre intemporel du patrimoine cinématographique russe !

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Découvrir les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés sur le site d’Autour du 1er mai

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :