Agronome (L’) (The Agronomist)

Un film de Jonathan Demme

 2004  États-Unis  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  90 min  Couleur  Mode de production : Auto-production  VOSTF (anglais)

 Musique originale : Wyclef Jean, Jerry « Wonda » Duplessis  Image : Jonathan Demme, Aboudja, Peter Scaraf, Bevin McNamara  Son : Serge Tsai  Montage : Lizzie Gelber, Bevin McNamara

Distributeur :
Le Petit Bureau (29 rue etienne Dolet, 75020 Paris, Tel : 01 40 33 33 80, @ : info@lebureaufilms.com)

En 1995, Jean Dominique, journaliste haïtien militant pour les droits humains et créateur de la station de radio libre, Radio Haïti, est de retour dans son pays après quatre ans d’exil…

Le film revient sur son parcours quand, jeune agronome, il travaille dans la campagne et comprend que la force du pays provient de ses paysans, isolés du pouvoir. L’agronome veut changer les choses. Il devient journaliste. En 1968, à la tête de Radio Haïti Inter, il délivre peu à peu, avec sa femme Michèle Montas, des messages subversifs qui permettront à la classe paysanne de prendre conscience de sa force. Exilé en 1980, il reviendra à Haïti en 1986, après la chute du régime Duvalier dont il a joué, avec d’autres, le rôle de déclencheur. Jean Dominique se range ensuite aux côtés de Jean-Bertrand Aristide, qui deviendra président en 1990. Après le coup d’État de 1991 et le retour d’Aristide au pouvoir, le journaliste prendra ses distances avec ce haut dirigeant, aujourd’hui déchu.

Fruit d’un projet entre le réalisateur et Jean Dominique, The Agronomist (L’Agronome) est un portrait du journaliste, de sa femme Michèle Montas et, derrière eux, d’un pays meurtri par des années de luttes incessantes contre des dictatures et le non respect des droits humains. Les conversations filmées en vidéo entre Jonathan Demme, Jean Dominique et Michèle Montas se déroulent en 1993 pendant l’exil du couple à New York et en 1994 en Haïti à leur retour d’exil. Mais Jean Dominique est assassiné le 3 avril 2000.

Avec l’aide de Michèle Montas, des sœurs et de la mère de Jean, ainsi que l’association Reporters sans frontière, Jonathan Demme décide de finir ce documentaire comme une sorte d’hommage à la vie et au combat de cet ami.

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :