François Erlenbach, Directeur Régional des Affaires Culturelles du Limousin

Les associations Autour du 1er mai, Peuple et Culture et Le Cinéma Le Palace, proposent pour la deuxième édition d’explorer la relation entre le cinéma et le monde rural.

Le thème de la ruralité au cinéma met en évidence une histoire aussi secrète qu’essentielle : la relation entre les sociétés humaines et l’histoire des techniques. Le cinéma témoigne, ici, de ces immenses mutations que la civilisation française a subies au cours du XXème siècle. Est-il besoin de rappeler que le cinéma se distingue des autres arts en ce qu’il est issu de l’ère industrielle par le nécessaire recours aux industries techniques, et qu’il suit le même cheminement de transformation que le territoire rural, de l’artisanat à l’industrie.

Ce programme permet alors de questionner le Cinéma comme moyen de représentation du monde. C’est-à-dire, la nature du lien social qui relie les Hommes entre eux, mais aussi la nature du lien spécifique de l’Homme à son image. Les films programmés au cours de cette deuxième édition traduisent les interrogations des cinéastes sur le fond et la forme, sur la « nature ontologique » du cinéma comme le définissait André Bazin. Ainsi ces rencontres permettent au spectateur de découvrir ou de revoir des films emblématiques de cette histoire du cinéma. Elles permettent d’éduquer le regard du spectateur, de développer son sens critique, de s’interroger sur le devenir de cet art.

Enfin, et c’est l’aspect le plus innovant du projet, ces rencontres enrichissent le catalogue collectif mis en œuvre par l’association Autour du 1er mai, construit mois après mois.