Vive le train, ce bien commun

En ces temps de pandémie où l’idée même de voyage devient de plus en plus aléatoire, en ces temps d’urgence climatique et écologique, il a semblé urgent à l’association Autour du 1er mai de rappeler à quel point le train est un bien commun, largement mis en scène par le 7ème art, bien commun qui relie les femmes, les hommes et les territoires.

Rappelons que le premier film de l’histoire du cinéma met en scène un train, L’Arrivée d’un train en gare de la Ciotat. Au fil du temps, le cinéma a largement contribué à dessiner un imaginaire du train, et à rendre compte de la parole des cheminot.e.s, ces hommes et femmes du rail attaché.e.s à leurs métiers et à la valeur d’un service public, de plus en plus fragilisé.

Aujourd’hui de nouvelles initiatives citoyennes voient le jour pour défendre le train, ce moyen de transport collectif, écologique qui ira là où la SNCF ne va plus, à l’image de la coopérative Railcoop.

C’est de cette multiplicité d’approches dont témoigneront les Rencontres cinéma et société 2021, à travers des films documentaires, comme des films de fiction, des films patrimoniaux, comme des films qui rendent compte de la réalité vécue des usager.e.s du train comme des cheminot.e.s.