Le programme du 1er au 5 mai : au cinéma Véo de Tulle

Les Rencontres cinéma et société se tiendront en deux sessions : du 1er au 5 mai au cinéma de Tulle, puis du 9 au 12 mai en campagne corrézienne.

Le programme complet est à télécharger ici.


Au programme de cette première session :

Mercredi 1er mai
- 18h15 : Mémoires d'un condamné, Sylvestre Meinzer, France, 2017, 85 mn, en présence de la réalisatrice Sylvestre Meinzer
- 20h45 : Toutes nos envies, Philippe Lioret, France, 2011, 120 mn, en présence de Caterine Bonnan-Garçon, ancienne magistrate et présidente de chambre de la cour d’appel de Versailles, spécialiste du surendettement

Jeudi 2 mai
- 18h00 : La Tête haute, Emmanuelle Bercot, France, 2014, 120 mn, en présence d’Isabelle Orvain, juge des enfants et présidente de Cour d’assises pendant trente ans
- 20h30 : Après l'ombre, Stéphane Mercurio, France, 2017, 93 mn, en présence de Yolande Josèphe, réalisatrice et membre d’Autour du 1er mai

Vendredi 3 mail
- 18h00 : L'Affaire Dominici, Claude Bernard-Aubert, France, 1973, 105 mn
- 20h30 : Carte blanche au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)
L'Affaire Dreyfus, Georges Méliès, France, 1899, 8 mn + La Tragédie de Lurs ou l'affaire Dominici, Orson Welles, Royaume-Uni, 1953, 27 mn, en présence de Béatrice de Pastre, directrice des collections du CNC.

Samedi 4 mai
- 13h30 : Le Pull over rouge, Michel Drach, France, 1979, 120 mn, en présence d’Isabelle Orvain
- 16h30 : lecture publique autour du roman Les Hommes dans la prison, de Victor Serge, avec Yolande Josèphe.
- 18h00 : Ni juge ni soumise, Yves Hinant et Jean Libon, France, Belgique, 2017, 99 mn
- 20h00 : Douze hommes en colère, Sidney Lumet, États-Unis, 1957, 95 mn, en présence d’Isabelle Orvain

Dimanche 5 mai
- 18h15 : Bamako, Abderrahmane Sissako, France, Mali, États-Unis, 2006, 118 mn en présence de Guilllaume Bertrand, coordinateur de la Maison des droits de l’homme, Limoges
- 21h00 : Le Procès contre Mandela et les autres, Nicolas Champeaux et Gilles Porte, France, 2018, 106 mn, en présence de Françoise Dahmane, directrice retraitée d’une salle de cinéma Art et essai et membre du groupe de soutien aux films de la Ligue des droits de l’homme

Retrouvez également le programme de la session en campagne.