Autour du premier mai, la base Cinéma et Société 26 chemins d’accès pour retrouver les films par thème La forêt des amis, choix de films subjectifs et revendiqués L’arbre de l’histoire, les films classés par période historique La coopérative du cinéma, liens vers les lieux de consultation, les festivals, les sites Les sélections filmographiques

Rechercher dans la base

Tous les films - Tous les réalisateurs

Tous les producteurs

SLON (Société pour le lancement des oeuvres nouvelles) (devenu ISKRA)

Site internet : www.iskra.fr

Films dans le site « Autour du 1er mai » :

A bientôt, j’espère

Chris Marker, Mario Marret, 1968

En mars 1967, à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta. Les revendications mises en avant ne concernent plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société impose à la classe ouvrière.

Ambassade (L’)

Chris Marker, 1973

Dans l’ambassade anonyme d’un pays anonyme, des réfugiés politiques vivent les heures et les jours difficiles qui suivent un coup d’état militaire.

 

Charnière (La)

Antoine Bonfanti, 1968

La réaction sonore des ouvriers suite à la première projection de A BIENTOT J’ESPERE de Mario Marret et Chris Marker.

Ciné-tracts

Anonyme, 1968

Films de banc-titre réalisés à la prise de vues à partir de documents photographiques de l’actualité nationale et internationale. L’expérience des ciné-tracts a été lancée en mai et juin 1968 à l’initiative du cinéaste Chris Marker.

 

Classe de lutte

Groupe Medvedkine de Besançon, 1969

Réponse des ouvriers de la Rhodiaceta de Besançon au film « A bientôt, j’espère ». Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. On y découvre comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

Cléon

Réalisation collective, 1968

Cléon, l’une des premières usines à se mettre en grève en Mai 68. Les grévistes de l’usine Renault décrivent le quotidien de l’occupation et débattent de l’accès à la culture et de la reprise du travail.

 

Lettre à mon ami Pol Cèbe

Michel Desrois, 1970

Où le ruban d’une autoroute se met à enregistrer les pensées.

Loin du vietnam

Collectif : Jean-Luc Godard, Joris Ivens, William Klein, Claude Lelouch, Chris Marker, Alain Resnais, 1967

1967, un groupe de cinéastes décide d’affirmer son soutien au peuple vietnamien en lutte contre les USA, le but n’étant pas de réaliser un documentaire sur le Vietnam, mais d’ouvrir une réflexion sur cette guerre impérialiste.

 

Mots ont un sens (Les)

Chris Marker, 1970

Portrait de François Maspéro, libraire et éditeur engagé à gauche, symbole et bouc émissaire de 68. Produit par SLON et conçu par Chris Marker, On vous parle… est un magazine de contre-information diffusé dans les circuits parallèles.

Nouvelle Société

Groupe Medvedkine de Besançon, 1969-1970

La lutte de classes existe à l’échelle mondiale. Partout la classe dirigeante s’invente de nouveaux masques pour survivre. En France le dernier en date s’appelle nouvelle société. Nous n’y croyons pas. Nous n’en voulons pas. La société nouvelle nous la bâtirons sans eux, contre eux, avec vous.

 

On vous parle de Paris : Maspero. Les mots ont un sens.

Chris Marker, 1970

Portrait de l’éditeur, écrivain, voyageur engagé François Maspéro.

On vous parle de Prague : le deuxième procès d’Artur London

Chris Marker, 1971

Sur le plateau du tournage de «L’AVEU», les interviews d’Artur London, Jorge Semprun, Costa-Gavras, Yves Montand, Simone Signoret et de techniciens du film.

 

On vous parle du Brésil : Carlos Marighela

Chris Marker, 1970

Portrait funèbre du résistant communiste tombé sous les balles de la junte fasciste brésilienne.

On vous parle du Brésil : Tortures

Chris Marker, 1969

Témoignages de prisonniers politiques sur leurs conditions de détention et les tortures vécues au Bresil…

 

On vous parle du chili : ce que disait Allende

Chris Marker, Miguel Littin, 1973

En 1971, le cinéaste chilien Miguel Littin a fait un film autour d’une conversation entre Régis Debray et le Président Allende : « Companero Presidente ».

Rhodia 4x8

Groupe Medvekine de Sochaux, 1969

Colette Magny interprète une chanson tirée de son album Mai 68 et dédiée aux luttes ouvrières à l’usine Rhodiaceta de Besançon.

 

Scène de grève en vendée

Paul Bourron, 1973

Inspirées par Lip, les ouvrières de l’usine Cousseau à Cerisay dans les Deux-Sèvres, ont inventé une nouvelle manière de faire la grève dans la joie.

Sochaux 11 juin 68

Groupe Medvekine de Sochaux, 1970

En juin 1968, après vingt-deux jours de grève, la police investit les usines Peugeot de Sochaux. Une sanglante répression s’ensuit qui fait deux morts et cent cinquante blessés. Pour commémorer l’anniversaire du massacre, des témoins, réunis au Centre culturel du comité d’entreprise de Clermoulin, se souviennent.

 

Traîneau-échelle (Le)

Jean-Pierre Thiébaud, 1971

Poème de Jean-Pierre Thiébaud, illustré par ses photos.

Train en marche (Le)

Chris Marker, 1971

Portrait d’Alexandre Medvedkine et de son expérience ciné-train transformé en unité de production mobile pour filmer les problèmes de la révolution Russe et du développement économique en 1930.

 

Trois-quarts de la vie (Les)

Groupe Medvekine de Sochaux, 1971

Les jeunes immigrés de Sochaux démontent le mécanisme de l’exploitation dans leur vie quotidienne telle qu’elle a été organisée par Peugeot

 

Coordonnées :

SLON

18 rue Henri Barbusse

BP 24 94111 Arcueil CEDEX

téléphone : 01 41 24 02 20

fax : 01 41 24 07 77

mail : iskra@iskra.fr

English presentation