4 empereurs et 1 rossignol, et un ballet perdu

Un film de Wilbert Bank

 2003  Pays-Bas  Documentaire  52 min  N&B et Couleur  Béta SP  VOSTF (russe, français, anglais, allemand)

 Musique : Igor Stravinsky

 Participants : Alicia Markova, Henri Matisse, Serge Diaghilev, George Balanchine, Igor Stravinsky

Producteurs :
A V R O Television (AKN) (PO Box 2, 1200 JA Hilversum, Netherlands, Tel:, 35 671 79 11, Fax:, 35 671 73 79)
Distributeur :
Idéale Audience international (55 rue des Petites-Écuries, 75010 Paris France, Tél : 01 53 20 14 00, Fax : 01 53 20 14 01, Mail : distribution@ideale-audience.fr)

Ce documentaire construit en trois parties nous présente les premières oeuvres de grands artistes du XXe siècle. Dans la première partie, on voit le compositeur Igor Stravinsky (1882-1971), le chorégraphe George Balanchine (1904-1983), le peintre Henri Matisse (1869-1954) et Serge de Diaghilev (1872-1929), l’inventeur, animateur et directeur de la troupe des Ballets russes. Inspiré du conte d’Andersen, « Le Chant du Rossignol » a été créé en 1925. Millicent Hodson et Kenneth Archer, deux danseurs anglais, l’ont monté en 1999 avec les Ballets de Monte-Carlo. Alicia Markowa, 92 ans aujourd’hui, fut l’interprête du rôle principal à Monte-Carlo et à Paris, en 1925. Elle avait alors 14 ans. La grande ballerine anglaise se souvient de chaque pas de danse de ce solo du « Rossignol ». Le film se termine par des interviews réalisés dans les années 1960 et 1970 : Igor Stravinsky, George Balanchine et sa première femme Tamara Geva, Boris Kochno, le secrétaire particulier de Diaghilev, et le compositeur Nicolas Nabokov.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :