Femmes en résistance

Arcueil – octobre

http://resistancesdefemmes.wordpress.com/

 Espace municipal Jean Vilar d’Arcueil  1, rue Paul Signac  94110 Arcueil  @ : femmesenresistance@gmail.com

L’association Résistances de femmes organise, en partenariat avec l’espace municipal Jean Vilar d’Arcueil ce festival depuis 2003. Le projet est né de l’envie d’une poignée de militantes de faire exister un festival, de documentaire, qui ait un message politique réellement engagé, féministe, avec la ligne éditoriale que résume son titre : femmes en résistance.

Dans un contexte où les femmes sont montrées de façon ultrastéréotypée, quand la télévision fait des reportages/docus elle le fait d’un point de vue misérabiliste, quand l’institution est complice des violences, quand on ne croit les femmes violées que si elles sont mortes ou parfaites, le festival donne à voir les femmes - qui sont bien là, mais qu’on ne voit jamais à la télévision - se rebeller, défendre leurs droits, refuser l’ordre établi, crier, exister tout simplement. La programmation montre la résistance des femmes, sous toutes ses formes, la caméra au poing, l’arme à la main, les mots à la bouche, ou par leur sourire et leur bonne humeur.

(source : Osez le féminisme)

Films dans la base

Espace

Éléonor Gilbert, 2014

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.

No Burqas Behind Bars

Nima Sarvestani, Maryam Ebrahimi, 2012

Ce film a été tourné dans son intégralité au sein d’une prison pour femmes en Afghanistan. Cet accès exceptionnel et sans précédent permet d’explorer la façon dont les «  crimes moraux  » sont utilisés pour contrôler les femmes en Afghanistan.

Ladies’Turn. Le Défi d’un tournoi de foot féminin au Sénégal, sur les terrains de quartier

Hélène Harder, 2012

Organiser un tournoi de football féminin est le défi de l’association sénégalaise «  Ladies’ Turn  ». Investir le terrain en bravant tabous et préjugés est le pari que Seyni, pionnière du foot féminin au Sénégal et ancienne capitaine de l’équipe nationale, propose aux filles des quartiers. À travers le suspense de la compétition et les différentes histoires des personnages, apparaît une société africaine et musulmane en pleine mutation. Au-delà du désir de remporter la finale se joue peut-être l’aspiration à une autre victoire. En s’appuyant sur la magie du football, c’est l’histoire d’un combat et des solidarités qui en découlent que raconte le film.

Manifestation contre la répression de l’homosexualité

Le Lézard du péril mauve, 1977

En juin 1977, une manifestation de lesbiennes et d’homosexuels en lutte contre les positions homophobes d’Anita Bryant, les réactions et « l’opinion du français moyen ».